• histoire de virgule

    Et bien voilà, l'été de la St Michel n'aura pas lieu cette année, si nous en croyons le dicton... Tant pis ! On fera sans... Nous aurons peut-être quelques belles journées quand même. 

     

    Du coup, j'ai envie de mettre une virgule, car dans certaines régions, il a fait beau. Marie nous disait hier que chez elle c'était le grand beau temps.

     

    histoire de virgule

    Encore une virgule

    Une virgule, enfermée dans une bulle

    par un auteur indigne,

    Essayait de rattraper un point à la ligne

    Qui s'était échappé.

    Elle escalada une majuscule,

    Descendit un point d'exclamation,

    Retomba sur un tréma,

    Rebondit sur un point d'interrogation,

    Trébucha sur une cédille,

    Se raccrocha à un point de suspension,

    Et plutôt mal à l'aise,

    S'arrêta entre deux parenthèses.

    Le point qui ne bougeait point

    Prit un accent grave,

    Et dit à un tiret :

    "Avant que je ne t'apostrophe,

    Ouvre un peu les guillemets,

    Sinon jamais cette brave virgule

    Qui déambule de-ci, de-là

    Ne me rattrapera."

    L'accent circonflexe, sans complexes,

    Déclara avec un accent aigu

    Qu'ils étaient déjà trop à l'étroit,

    Et qu'un de plus...

    Ce à quoi le point répondit

    Que puisqu'il en était ainsi,

    Il prendrait la vagabonde sous son toit.

    Ce qu'il fit, ma foi, de bon cœur.

    Et maintenant, que vais-je faire 

    De ce point virgule, dit l'auteur ?

     

    (merci amie Mono pour ce texte très intéressant).

     

    Je vous embrasse bien amicalement et vous souhaite une bonne journée.

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  •  

    Bonjour à tous.

    Aujourd'hui, c'est la St Michel... S'il fait beau chez vous, vous allez avoir un bel été de la St Michel, autrement appelé en Amérique, été indien.  Chez nous, le ciel est nuageux, couvert, sec cependant ! Nous prendrons ce qu'il viendra, bien entendu. pourtant un bel été indien, cela nous ferait énormément bien. Nous n'en avons jamais de trop de ce beau soleil !

    On pourrait regarder passer les oies sauvages ! Et gare au loup qui rode !

     

    Je me sens beaucoup mieux avec les soins que j'ai reçu de ma voisine. Un grand ouf de soulagement !

     

    On a beau dire, nous sommes maintenant entrés dans l'automne, et bientôt les couleurs chatoyantes vont embellir la nature, la rendre plus chaude, toute ambrée de couleurs d'or et de châtaigne... On ira aux champignons aussi... Bien sûr, j'ai l'intention d'y aller. Après tout, je ferai ce que je pourrai, mais je vais tenter encore. Peu importe la quantité que l'on rapporte, ce qui compte, c'est le plaisir que nous aurons pris.

    Je vous embrasse, passez un bon lundi.

     

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Le retour

    Bonjour les amis, me voici rentrée depuis vendredi après-midi. Il m'a fallu un peu de temps pour reprendre pieds et surtout aller mieux.

    Voyez-vous, je n'avais guère envie de me retrouver face à mes soucis quotidiens, et les suites de cette maladie infernale ; Il me semblait que j'étais en sécurité au loin...

     

     

    Pourtant tout au long de ce séjour, de cette cure que j'ai apprécié, les eaux m'étant bénéfiques, j'ai eu à gérer d'énormes effets secondaires de chimiothérapie... Les pieds brûlés au 2ème degré, surtout le gauche ; Des cloques, autour des ongles et en dessous, entre les orteilles, sous les talons en premier temps. Puis à la fin de la cure encore plus fort, en dessous du gros orteille. Et tout au long de cette cure je sentais le feu dans mes jambes ; Les doigts des mains sont douloureux également.  c'était encore le cas en arrivant ici et je n'en pouvais plus du tout. j'ai carrément craqué nerveusement, me demandant si le remède n'est pas pire que la maladie elle même ?  De plus, sans doute, les conséquences du voyage de retour, les bagages à porter, les étages à monter et redescendre, les douleurs dorsales sont réapparues ; intransigeantes, cisaillantes, tuantes... Et tout cela confondu, me privant de sommeil, à cause des douleurs trop fortes, surtout celles des brûlures. 

     

    En outre, toujours effet secondaire de chimio, j'ai eu un champignon, dans la bouche, la gorge, le tube digestif... Le médecin de cure m'a très bien soigné et prise en compte. Il a fait tout ce qu'il pouvait. Je lis dans les notices que lorsqu'on a de telles réactions, on doit arrêter ce traitement ! Oui, je voudrais bien ; seulement, les deux autres chimios étant devenues inefficaces, et d'après ce que j'ai compris, peu d'autres traitements existent ; comment dois-je faire ?  Bien entendu, ce sont les médecins qui décideront. Je repasse un tepscan le 7 et revoit l'oncologue ensuite. Ma dernière cure de chimio terminée, je suis en pause jusque là, c'est toujours le temps de respirer un peu... Et puis qui sait ? Le miracle se produira-t-il ? Les résultats seront-ils surprenants dans le bon sens ?

     

     

    A bout de force et sur conseil du médecin de cure, j'ai contacté une voisine qui est connue pour son efficacité à couper le feu et soigner. Elle m'a prise hier en début d'après-midi, et j'en ai éprouvé beaucoup de bienfait ; j'y suis retournée en fin de matinée, et je retournerai encore demain pour une troisième séance. Normalement, au bout de 3, lorsque le courant passe bien, et c'est le cas, cela devrait être beaucoup mieux.

    C'est déjà le cas, j'ai beaucoup moins souffert depuis son intervention d'hier, et aujourd'hui cela s'allège encore. Le feu s'apaise ; les douleurs aussi. Elle me disait, que ça ne marche pas toujours, cela dépend des personnes et certainement du feeling entre deux. Pour moi ça marche, je sens comme des petites gouttelettes fraîches qui rentrent dans mes pieds lorsqu'elle agit. Je suis réceptive à ces méthodes naturelles, et de plus, connaissant cette voisine, je savais qu'avec elle je serai en confiance.

     

    Le retour

    J'ignore pourquoi nous devons souffrir comme cela pour vivre ; Le saurai-je un jour ? Je peux vous dire que c'est dur, difficile et qu'on peut être tenté de baisser les bras. Pourtant, je me bats encore pour tenir le coup, et je crois toujours en l'espérance d'une nouvelle rémission... N'en déplaise à l'oncologue qui refuse d'y croire.

     

    Même si je n'étais pas en vacances, j'ai fait en sorte d'en donner à cette cure quelques airs...

    Le retour

    Je vous laisse donc aujourd'hui sur cette note positive, je vais mieux et je continue à me battre. 

    Le retour

    Profitons de cette journée de soleil généreux, cela fait du bien. J'ai encore dans la tête, les belles plages de Rosas et ce décor fabuleux ! Ce qui est pris est pris !

    Je vous embrasse.

     

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • Bonjours les ami(es) ! 

    Le temps est encore si beau ! 

    De rêveries en balades je ne me lasse pas d'admirer les couleurs chatoyantes de cette magnifique saison . 

    Très bientôt vous allez pouvoir retrouver notre Douce Rose . Quel bonheur , enfin !

    Bien que très fatiguée, par la cure , la chimio , elle est merveilleuse de courage . Et vous les ami(es), toujours aussi fidèles vous êtes venu(es)  nombreux manifester votre sympathie envers elle et aussi envers moi . Croyez bien que tout cela me touche et j'avoue  que je ne connaissais pas trop bien Eklablog , et puis au fil du temps , il est devenu familier . Je suis heureuse de vous y retrouver . 

    ROMANTIQUE

    Je vous laisse en vous souhaitant une journée délicieuse et deux créas pleine de douceur  afin de vous remercier de vos gentils petits mots et de votre présence . 

    LILOO

    Plein de bisous à vous toutes et tous qui passez faire un tit coucou . 

    Pensées particulières pour toi ma Douce Rose . 

    Ange gardien 

    Partager via Gmail

    9 commentaires
  •  

     

    Bonjour à tous,

    J'arrive en fin de cure et vendredi je prendrai le chemin du retour. Le temps après avoir fait quelques caprices revient à l'agréable. Il a pourtant fallu sortir des vêtements un peu plus chaud ! Heureusement qu'avant de partir, j'avais rajouté des vêtements légers dans la valise, pour un peu je ne partais qu'avec du chaud... J'ai bien profité  du soleil ici, alors que jusque là il avait un peu boudé la France.

     

    Dimanche, je suis retournée à Rosas, en voiture avec Mina. Une merveille cette ville. Nous avons fait le marché, ensuite nous nous sommes promenées tranquillement au bord de la mer et en avons bien profité.

    -:-:-:-:-:-:-:-

    Comme vous le voyez sur ces photos, les cheveux repoussent petit à petit, dans tous les sens, un peu ondulés, le temps que les produits de l'ancienne chimio s'évacuent. Ensuite ils redeviendront bien raides, comme la justice, certainement comme ils étaient auparavant. Certains jours, j'ai l'air d'un punk, d'autre jour de rien du tout. je me trouve moche, et j'aime infiniment mieux me montrer avec ma casquette, mais il faut aussi savoir s'accepter comme on est. C'est la réalité et puis c'est tout. Dans quelques temps, quand ils seront plus longs, je pourrais refaire des brushings et leur donner une meilleure allure. en attendant mon coiffeur qui me disait vous avez les cheveux or et argent, ne pourra le dire. De l'or, il n'y en a plus ! Reste l'argent ou le platine, je ne sais pas trop bien ! Peut-être serais-je poivre et sel ? car je vois des mêches gris plus foncé parsemer le tout.

    -:-:-:-:-:-:-:-

    Quel dommage cependant, lorsqu'on arrive en Espagne, au bout de quelques kilomètres, on est surpris par l'odeur qui nous prend le nez ; odeur des pesticides répandus en masse sur les cultures, en dépit du tort fait à notre planète.

    Au fur et à mesure que l'on progresse, (enfin pour des personnes sujettes aux allergies), le nez brûle, la gorge, une crise d'asthme commence à monter, à prendre de l'ampleur... C'est terrible !



    Bien entendu, arrivés au bord de mer, c'est l'air marin qui nous soulage et nous apaise. Pourtant au retour il faut encore affronter ces désagréments ! Je ne comprends pas comment le parlement Européen laisse faire ces pratiques, alors qu'à notre époque nous savons très bien, qu'il faut tout faire pour sauver notre terre, déjà tellement âbimée par tous les sévices que nous lui avons infligés. Aujourd'hui, nous en avons la connaissance et ne pouvons ignorer cela. Il semble donc invraisemblable qu'on en soit encore là, et que le parlement laisse faire...

     

    Combien le dirons-nous ? Il faut protéger notre planète.

     

    Voici un poème de Gaston Roupnel, qui parle de la terre :

    Ecoutez ! C'est le vieux paysan qui s'en vient vers nous du fond des temps, avec son bâton à la main et sa silencieuse fidélité dans l'âme ! Il vient vers nous ; mais c'est nous qui venons aussi de lui.

    Nous sommes son sang et son âme et son viril amour du sol ! Nous venons de lui avec nos âmes pleines ! Nous sommes ce vieil homme ! Nous ne somme que lui !

     

    La terre qui vivra le plus longtemps, c'est celle qui a toujours vécu. Ce vieux sol Français où tant de dépouilles et de souvenirs humains reposent avec éternité, cette terre antique, fouillée et dépecée, chargée de ses âges innombrables a autant de destinées qu'elle a de passé ; et elle porte autant de forces qu'elle a de morts en elle.

    Ce qui nous défend, ce qui nous assure l'avenir, c'est cette vieillesse. Notre petite terre des Gaules n'a de grandeur que son passé ; mais son avenir mesure l'immensité des souvenirs. Ses réalités sont établies non sur l'espace, mais sur le temps et la durée ; et, venues du plus loin des origines, elles iront jusqu'aux fins humaines.

    Histoire de la campagne Française  - Gaston Roupnel-

     

    Depuis l'espace cyber où j'ai enfin pu venir ce matin, j'entends par les fenêtres ouvertes, les gens qui discutent sur le marché ; les éclats de rire ; La salutation au soleil aussi qui enfin, enfin revient nous illuminer !  Pourvu qu'il dure !

     

    Par contre, en consultant la météo des prochains jours chez moi, dans le Vaucluse, cela n'est pas joyeux ; apparemment un vent terrible, un ciel sombre... Bien sûr, bien sûr, je sais que comme je rentre tout va s'illuminer et que le soleil reviendra... (humour, humour quand tu nous tiens).

     

    Je vous parlerai une prochaine fois des maux que j'ai du subir pendant cette période, en résultat des effets secondaires de la chimiothérapie.

     

    Pour le moment, profitons de la journée qui commence. Cet après-midi, je vais visiter les caves de Thuir avec le bus des thermes. La personne qui s'en occupe m'a fait une fleur en me permettant une deuxième sortie cette année. Il y a une légère participation financière. Je suis  curieuse de découvrir ce lieu que je ne connais pas encore.

     

    Merci à tous, merci ma Kathy pour toutes les belles pages créées en mon absence. Petit ange gardien, tu veilles bien sur moi.

     


    Je vous embrasse bien affectueusement.

     

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Bonjour à vous toutes et tous .... 

    J'espère que tout va bien pour vous . Le weekend fut encore doux et beau, mais cette fois ci , nous entrons vraiment dans l'automne . Ce matin il faisait , ma fois bien frais . Nous avons encore la chance d'avoir de douces journées et de si jolies couleurs pour nous faire rêver encore un peu . Pour notre Rose , elle a eu qqs soucis avec son portable.  Malgré tout,  nous avons pu échanger qqs mots . Normalement, elle devrait essayer de passer vous faire un tit coucou dans la journée si elle le peut ... Toujours très fatiguée, elle avance chaque jour comme un brave petit soldat . Je me permets de lui tirer mon chapeau, car moi , je ne sais pas si j'aurais autant de courage ..... 

    MISSAUTOMNE2

    Voici donc quelques jolies couleurs d'automne que je vous offre , en vous souhaitant une douce journée . 

    je vous embrasse tendrement .

    Ange gardien 

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  • Bonjour à tous ,

    Déjà vendredi , et je viens vous souhaiter une belle fin de semaine et un beau et doux weekend . J'espère que le mauvais temps  de ces dernières 24 heures n'aura pas fait trop dégâts chez vous ....

      Aussi, vous offrir des couleurs me tenait à cœur  ....

    Voici pour vous 

    PETALEDEROSE

    Bons gros bisous plein de douceur 

    Prenez soin de vous ...

    Bien à toi ma douce Rose !

    Ange gardien 

    Partager via Gmail

    7 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires