• Autobus

     

    Autobus

    Le mot secret de Rosa Parks

    Autobus

    De la limousine où fut assassiné John Kennedy au lit de camp de George Washington, le musée Henry Ford de Dearbon, dans le Michigan, explose toutes sortes de véhicules et d'objets liés aux anciens présidents des Etats-Unis. Le vieil autobus jaune exposé dans un coin du musée évoque quant à lui une personne bien plus modeste mais tout aussi Exceptionnelle.

    Le 1er décembre 1955, assise à l'avant de cet autobus de la ville de Montgomery, bastion de la ségrégation raciale du sud-est des Etats-Unis, Rosa Parks, une humble couturière afro-américaine de 42 ans, refuse de céder sa place à un voyageur blanc ainsi que l'exigent les lois ségrégationnistes de l'Alabama. Les quatre premiers rangs sont alors réservés aux Blancs.

    "Les gens racontent que j'ai refusé de céder mon siège parce que j'étais fatiguée, mais ce n'est pas vrai, témoignera Rosa Parks. ... Non, la seule fatigue que j'avais étais celle de céder."

    Rosa est arrêtée, jugée et se voit infliger une amande pour violation des lois locales.

     

    CETTE SANCTION INJUSTE provoque immédiatement le boycott par les Noirs des bus de Montgomery et marque du même coup la naissance du mouvement pour les droits civiques. Car le leader-ship de l'action est placé entre les mains d'un jeune pasteur Noir de 27 ans nommé... Martin Luther King !

    Pendant plus d'un an, les Noirs de Montgomery boycottent les bus et réclament le droit de s'asseoir où ils veulent, un minimum de courtoisie de la part des chauffeurs et l'embauche de conducteurs noirs. Bientôt le mouvement s'étend dans tout le pays et Rosa Parks devient le symbole  de la lutte pour les droits civiques. 

    Moins d'un an après  l'incident de Montgomery, la cour suprême condamne les pratiques ségrégationnistes de l'Alabama et, en 1964, un après le célèbre "I have a dream" prononcé par Luther King, est voté le Civil Rights Act. Il abolit toute forme de ségrégation dans les lieux publics.
    Pour son engagement de toute une vie au service de l'égalité des droits, Rosa Parks se voit décerner le titre de "mère des droits civiques" par le Congrès Américain.

    En 1990, l'une des premières visites de Nelson Mandela, tout juste libéré, est pour elle. Enfin, le 24 octobre 2005, jour de sa mort, les drapeaux sont mis en berne et, dans tous les bus de Montgomery, la place où elle était assise cinquante ans auparavant est occupée par une photo d'elle ornée d'un ruban. 

    Ce dernier porte cette phrase devenue fameuse :

    Résultat de recherche d'images pour "Rosa Parks"

    "en hommage à la femme qui s'est tenue debout en restant assise".

    -:-:-:-:-

    Il y en a des femmes admirables de par le monde. Et celle-ci en est un autre bel exemple.

    Bravo Madame.

    Je vous souhaite une bonne journée

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    8
    Yachou
    Jeudi 25 Janvier à 19:29

    Bel hommage à cette femme méritante.

    bravo pour ta créa. Je te souhaite une bonne soirée ma Rose.

    gros bisous

     

    7
    Mardi 23 Janvier à 05:26

    Une femme vraiment admirable et courageuse.

    Passe une belle journée, gros bisou tendresse !

    6
    Lundi 22 Janvier à 21:47

    j'ai lu plusieurs livres concernant le traitement que les Noirs ont subi, c'est lamentable. Mais ils ont tenu bon et se sont toujours regroupés pour se défendre

    belle exemple pour cette femme

    bonne semaine

    5
    Lundi 22 Janvier à 18:29

    Bonsoir Primerose,

    Heureusement qu'il y a des Femmes comme ça, il lui a fallu beaucoup de courage et elle n'en manquait pas.

    Bisous. Mamyariane15

    4
    Lundi 22 Janvier à 17:34
    bonsoir , as tu passé un bon lundi ? pour moi calme sans sortie il pleut et le vent est fort , bonne soirée et bon mardi ..bisous..Anna
    3
    Lundi 22 Janvier à 15:01

    Vu le contexte de l'époque, elle a eu beaucoup de courage , cette femme ; elle mérite bien  ce bel hommage .

    Très jolie ta création . Température printanière  mais quelques nuages.Bisous

    2
    Lundi 22 Janvier à 13:54

    Coucou toi

    Oui, cette femme était remarquable

    Il y en a eu d'autres par la suite

    J'espère que tu vas bien, je te souhaite une très bonne journée, je t'embrasse  Puce

     

    1
    Lundi 22 Janvier à 11:35

    Bonjour chère Emma

    Oh que oui , cette femme fut admirable il y en a beaucoup , c'est certain.

    Merci pour cet excellent billet mon amie

    Je te souhaite une très bonne journée.

    Gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :