• AUTOMNE

    AUTOMNE

    Cette image illustre un peu ce que je décris à la fin, le tumulte chez moi, l'envie de crier stop. Des têtes de mort, et ben oui ! je comprends pourquoi parfois dans les actualités on nous rapporte que des voisins pètent les plombs et commettent des actes terribles. Quand on n'en peut plus moralement...Qu'on voudrait crier à l'aide et qu'il n'y a personne pour écouter...

    -:-:-:-:-:-

    Automne

    Ce calme jour d'automne coule en dehors du temps.

    Le ciel gris laisse entrevoir du bleu, par moments.

    Le vent du nord secoue les peupliers tremblants.

    Il fait plus frais. On voudrait vivre, s'agiter,

    Mais je sens que tout est vain, et je rêve...

     

    Devant moi, la pendule déchiquette le silence

    De son battement métallique et cruel,

    Et je demeure inerte.

    Il ferait si bon s'évader, ne plus penser.

    Tout mon courage a disparu,

    Et dans le creuset froid de mon coeur

    Il ne reste qu'une gelée tremblotante

    Qui vibre au moindre choc et glisse à toute pente.

     

    Ce jour-là s'en ira doucement comme il vint,

    Tandis que, prisonnier dans cette chambre close,

    Je sentirai le temps dilacérer mon âme

    Qui s'enfuira par la fenêtre

    Dans le brouillard de ma cigarette.

    1931 Maurice CHABEUF poème protégé par copyright

     

    C'est un très vieux poème retrouvé dans les archives qui ressort aujourd'hui.

    Il semblait bien seul, et drôlement s'ennuyer cet homme ! C'est vrai que la vapeur de la cigarette n'a jamais beaucoup donné de sens à la vie des gens...

     

    Devant chez moi mes horribles voisins (enfin les trois femmes) sont toute la journée dehors devant la fenêtre à fumer. Lorsque j'ouvre les fenêtres ça rentre chez moi. Les rues sont petites ; Cette maisonnée occupe désormais tout l'espace, tous les sons, Leur présence est tellement oppressante. C'est un tumulte continuel, et on se paye ma tête quand j'ouvre la fenêtre, et le reste.

    Bien sûr, ils l'ont amer, car comme j'ai mis une webcam, on n'ose plus venir faire des saletés sur mes fleurs.

    Toute cette troupe d'adultes se venge autrement...Surtout les femmes, et franchement elles sont tellement connes (pardon mais c'est vrai)  ! La maison doit être dans un bel état avec tout le temps qu'elles passent à fumer plantées dehors devant le cendrier posé sur l'appui de fenêtre. Je me demande quand il fera froid si ça continuera...

    Cette situation est vraiment pesante pour moi, j'essaie de faire comme ci je ne voyais rien, mais c'est dur. ON se demande comment on peut placer de telles familles au plein centre d'un village médiéval réputé ?

    Bon ceci dit, on ne va pas passer la journée là-dessus. Après-midi je vais voir l'algologue ; espérons qu'elle soulagera les douleurs grâce à l'acupuncture. J'en ai bien besoin.

    Sinon, nous avons la chance d'avoir encore du beau temps.

    Bonne journée

     

     

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    4
    Jeudi 6 Octobre 2016 à 17:02

    bonjour Rose  je comprend ce que tu vie  j'espère  que tu va porter plainte auprès de la gendarmerie  ils ne respectent rien surtout que tu est malade     ta création est très belle et ton poème très beau  j'aime beaucoup je te souhaite une très bonne après midi 

    gros bisous de ton amie


    Béa

    3
    Jeudi 6 Octobre 2016 à 14:17

    Coucou ma belle

    Comme je te comprends... les ignorer, ce n'est pas toujours évident

    J'ai eu des soucis avec la voisine du bas... je fais comme si de rien n'était.. elle tourne la tête quand elle me voit,

    je l'ignore tout simplement et depuis que je ne lui parle plus, je me sens, nettement mieux, plus sereine (c'était à tel point que j'en ai fais (des troubles de mémoire) obligée de prendre des médicaments

    Ne te rends pas malade pour des personnes qui n'en valent pas la peine

    Bonne journée, prends soin de toi, je t'embrasse très très fort  Puce

     

    2
    Jeudi 6 Octobre 2016 à 14:08

    Bonjour chère Emma

    Ces voisins sont vraiment débiles , mais , surtout bien cruels .

    Une plainte auprès de la gendarmerie est-elle recevable ?

    J'espère de tout coeur que ton rendez-vous chez l'algologue te permettra de ne plus souffrir mon amie .

    Je te souhaite un bon après-midi.

    De gros bisous^^

    1
    Jeudi 6 Octobre 2016 à 08:53

    Ma fille a connu cela et même la fille de 8 ans était comme les parents.

    C'est très dur pour toi car ta maison donne uniquement de ce côté!

    Que te dire si la mairie ne fait rien....

    Sauf que tu n'as vraiment pas besoin de cela!

    bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :