• COMME UN PTIT COQUELICOT

    COMME UN PTIT COQUELICOT 

     

    COMME UN PTIT COQUELICOT

     

    COMME UN PTIT COQUELICOT

     

    Comme Un P'tit Coquelicot par Mouloudji

    Le myosotis, et puis la rose,

    Ce sont des fleurs qui dis'nt quèqu' chose !

    Mais pour aimer les coqu'licots

    Et n'aimer qu'ça... faut être idiot !

    T'as p't'êtr' raison ! seul'ment voilà :

    Quand j't'aurai dit, tu comprendras !

    La premièr' fois que je l'ai vue,

    Elle dormait, à moitié nue

    Dans la lumière de l'été

    Au beau milieu d'un champ de blé.

    Et sous le corsag' blanc,

    Là où battait son coeur,

    Le soleil, gentiment,

    Faisait vivre une fleur :

    Comme un p'tit coqu'licot, mon âme !

    Comme un p'tit coqu'licot.

     

    COMME UN PTIT COQUELICOT

    C'est très curieux comm' tes yeux brillent

    En te rapp'lant la jolie fille !

    Ils brill'nt si fort qu'c'est un peu trop

    Pour expliquer... les coqu'licots !

    T'as p't'êtr' raison ! seul'ment voilà

    Quand je l'ai prise dans mes bras,

    Elle m'a donné son beau sourire,

    Et puis après, sans rien nous dire,

    Dans la lumière de l'été

    On s'est aimé ! ... on s'est aimé !

    Et j'ai tant appuyé

    Mes lèvres sur son coeur,

    Qu'à la plac' du baiser

    Y avait comm' une fleur :

    Comme un p'tit coqu'licot, mon âme !

    Comme un p'tit coqu'licot.

     

    COMME UN PTIT COQUELICOT

    Ça n'est rien d'autr' qu'un'aventure

    Ta p'tit' histoire, et je te jure

    Qu'ell' ne mérit' pas un sanglot

    Ni cett' passion... des coqu'licots !

    Attends la fin ! tu comprendras :

    Un autr' l'aimait qu'ell' n'aimait pas !

    Et le lend'main, quand j'lai revue,

    Elle dormait, à moitié nue,

    Dans la lumière de l'été

    Au beau milieu du champ de blé.

    Mais, sur le corsag' blanc,

    Juste à la plac' du coeur,

    Y avait trois goutt's de sang

    Qui faisaient comm' un' fleur :

    Comm' un p'tit coqu'licot, mon âme !

    Un tout p'tit coqu'licot.

     

    COMME UN PTIT COQUELICOT

     

    Toutes mes pensées vont vers vous . Je vous espère en bonne santé et je fais mon possible pour venir en ces lieux pour honorer toujours dignement la mémoire de notre Rose . 

    COMME UN PTIT COQUELICOT

    Mes pensées pour toi ma douce . 

    Gros bisous à vous toutes 

    Bien tendrement 

    COMME UN PTIT COQUELICOT

    VOTRE AMIE 

     

    COMME UN PTIT COQUELICOT

    Kathynette 

     

    COMME UN PTIT COQUELICOT

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    6
    Stéphanie
    Mardi 16 Juillet à 14:56

    TOUT SIMPLEMENT MERCIII MA KATHY !!!! Toujours en pensées…. COURAGE !!!!!

    5
    Dimanche 16 Juin à 12:22

    Résultat de recherche d'images pour "belle image merci mon amie"

    coucou ma kathy 

    merci de ta trés belle page pour ton amie rose 

    en ce moment ,c'est pas la grande forme 

    mais je pense bien a toi 

    et aussi a mon amie primerose 

    gros gros bisous 

    mireille

    4
    Yachou
    Samedi 15 Juin à 17:32

    Coucou ma Kathy et vous Toutes,

    merci pour cette magnifique page ma Kathy...

    pensées pour notre Rose, bisous à Toutes.

     

    3
    Bertille
    Dimanche 9 Juin à 13:45

    Superbe ta page coquelicots ma Kathynette 

                             Je ne suis pas en forme du tout et j'ai bien du mal à me mettre devant l'ordi ....                                                Merci ma douce gros bisous, je pense à toi et à notre ange Emma.                     Bon dimanche. 

    2
    Dimanche 9 Juin à 09:12

    Coucou ma belle

    très beau texte et très belle création.

    Chez en Belgique, c'est la fête des pères

    J'ai toutes les fleurs.

    Bonne journée, je t'embrasse très fort

    1
    Samedi 8 Juin à 21:20

    comme par hasard j'ai fait aujourd'hui une création avec des coquelicots, j'aime bien cette fleur, elle est tellement belle

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :