• En rêve

    En rêve

    De New-York à Jérusalem

    De Vladivostok à Salem

    Ou de Médine à Bethléem

    à l'âge de Mathusalem

    J'aurais possédé un harem.

     

    Chaque esclave aurait été reine,

    Favorite, la souveraine,

    Comme autrefois la suzeraine

    Portait son champion dans l'arène.

     

    Mais qu'en sera-t-il aujourd'hui

    Alors qu'à l'orée de la nuit

    Mon rêve s'efface, s'enfuit ?

     

    Dois-je devenir raisonnable

    quand la mer dévore le sable ?

    Quand je m'enlise sans recours ?

    Claude CAGNASSO poème protégé par copyright

    POETE DE L'AMITIE DIJON, c'est un ami.

    En rêve

    Avec des si, n'est-ce pas, nous aurions pu en faire des choses !

    Conjurer la guerre, la violence, les martyres aussi...

    Des milliers de colombes voleraient éternellement dans le ciel et sèmeraient des rameaux d'olivier sur toutes les terres.

    Je vous souhaite un bon samedi.

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    6
    Lundi 30 Novembre 2015 à 15:51

    Coucou ma belle

    <très beau texte et très belles créations... oui c'est beaucoup de Si.... mais

    Je te souhaite une très bonnne journée, içi pluie et vent pas gai, je t'embrasse ma belle

    Puce

    5
    Dimanche 29 Novembre 2015 à 08:37

    Bonjour chère Emma

    C'est un magnifique poème et tes créations magnifiques cool

    Je te souhaite un beau dimanche

    Gros bisous

    4
    Samedi 28 Novembre 2015 à 16:39

    Merci pour ta gentille visite chère Primerose

    Tes créations sont superbes 

    Je t'offre mon défi de chez Arlette

    Oui nous sommes là pour partager

    Je te fais de gros bisous

    Ton amie Monia

    3
    Samedi 28 Novembre 2015 à 15:51

    et nous voilà au premier week end de l'avent, difficile d'y croire avec le temps qu'il fait. J'ai commencé à décoré mon intérieur pour le plaisir des yeux de mes petits enfants, Timéo était tout heureux hier soir  en voyant la déco de chez mamie et il m'a chanté "vive le vent......" il était trop drôle, c'est cela le bonheur et la joie qui fait oublier la tristesse. Bon week end Bisous

    2
    Samedi 28 Novembre 2015 à 15:16

    Après de tels rêves ,le réveil est difficile!

    Le soleil joue à cache-cache mais il est chaud. Bisous

    1
    Robert
    Samedi 28 Novembre 2015 à 10:14

    Beau poème et belle création, cela donne déjà un air de fête, la fête triste hélas pour nos amis de Paris et d'autres villes sous la douleur.

    Bonne journée, chez nous en Belgique avons du soleil et un peu de chaleur.

    Amitié

    Robert

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :