• Gore

    Gorre

    Ils ont le goût du sang, morbides,

    Les amateurs de sensations gores ;

    Dans une vie quelque peu vide,

    Ils se rient des craintes et de la mort...

     

    Pour mieux cacher leur émotivité,

    Ils batifolent dans les cimetières,

    Refoulent leur vulnérabilité

    Et jouent l'horreur en foulant la bruyère.

    Marie-Annick COLNOT (Primerose) poème protégé par copyright

    Gorre

    Bien qu'ayant du mal à comprendre l'attirance pour le gore, j'aime beaucoup l'art, graphique en particulier, qui en découle.

    Je vous embrasse

    Gorre

    Nous avons bien un temps de toussaint

    Gore

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    2
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 09:37

    Je passe te faire de gros bisous et te dire que je n'aime pas ce style mais par contre,

    je ne crains pas la mort!

    1
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 09:31

    en le recopiant dans mes poèmes j'ai perdu vos commentaires. pardon

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :