• GRAIN DE TEMPS

    GRAIN DE TEMPS

    Grain de temps

    Posé dans son secret et humble piédestal

    De merisier, comme un oeuf au fond d'un nid

    Le temps éclos entre les grains que tu comptes sans bruit

    Niché derrière ta parure de cristal.

     

    Serti dans le bois tu es la vitrine du temps

    Que tu berces, tourné et retourné tant et tant,

    Mais tu ne remontes pas le temps pour autant

    Dans ton écrin de verre transparent.

     

    Entre tes doigts d'argile le temps s'écoule

    Comme un chapelet de sable, priant l'éternité.

    Tu égrènes un instant, un moment, une année,

    Ainsi ton écheveau de sable se déroule.

     

    Sous tes douces cascades, as-tu un coeur de pierre ?

    Dis-moi, ne serais-tu que du bois et du verre ?

    Mais l'étain qui te ceint, est-ce la cicatrice

    D'une blessure du passé revenue des abysses ?

    Joël Bertrand poème protégé par copyright

    POETE DE L'AMITIE DIJON

     

    C'est fou ce qu'un sablier a pu inspirer à ce poète très "inspiré"...

    J'aime beaucoup... C'est vrai, on peut imaginer que chaque objet a une âme...

     

    Je suis allée au marché aux puces. Quel dommage ! le pêcheur n'était pas là, et je n'ai pas pu faire le plein de crevettes toutes fraîches, de raie ou d'autres poissons du jour... J'ai par contre acheté des amandes en poudre, des graines de lin, de la semoule d'ail et du thym, "puisque le mien s'est envolé..." Plus loin, les poivrons, plus loin les navets, les poireaux, et une tranche de potiron...

    De quoi bien agrémenté mes repas. J'ai entamé depuis un mois le régime cétogène qui est censé désactiver les cancers. Il faut du temps, de toute façon on verra bien ce que cela donne et c'est délicieux. Je découvre un autre monde. Me fais des pains de poudre d'amandes et de noix de coco, graines etc... Ca sent bon, c'est délicieux... Légumes, poissons, viandes, fromages... Il y a de quoi se faire plaisir...

     

    Depuis quelques jours, le goujat a cessé ses actions dégoûtantes... Rien pourtant ne semblait le désarmer, ni la police, ni mes supplications de me laisser ce dernier plaisir, mes petites fleurs... J'ai trouvé sur conseil de mon chauffeur de VSL, la parade... ça marche... L'intimidation subtile, il n'y a rien de tel... Un oeil qui semble veiller pour moi... Je n'en dirai pas plus aujourd'hui... IL faut déjà que je sois sûre que le résultat perdure et est définitif... N'empêche tous les autres désagréments persistent, mais ils me touchent moins. Ce bruit continuel, ces insultes entre eux, ces engueulades, ces tenues humiliantes... Mon Dieu, comment des gens peuvent-ils se conduire ainsi ?

    Pour moi, je suis donc moins tourmentée, je peux me reposer, me laisser aller pour le moment...Et comme il fait bien plus frais, fenêtres et volets fermés, je suis en partie sourde à tous ces maux.

    Percluse de douleurs, difficiles à gérer, mais valide. bisous à vous toutes, bonne fin de dimanche.

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    3
    Mercredi 21 Septembre 2016 à 18:01

    J'espère Rose que ce régime cétogène te fera du bien! Très beau poème et une superbe créa! J'espère que tu n'es plus ennuyée par ton entourage! bisous!

    2
    Lundi 19 Septembre 2016 à 14:18

    bonjour Rose ta création est très belle  et le poème très beau j'aime beaucoup les poèmes j'espère que tu va mieux ?  

    gros bisous de ton amie

    Béa

    1
    Dimanche 18 Septembre 2016 à 19:54

    Bonsoir chère Emma

    Ce poème et absolument superbe .

    Je suis contente que cet abruti te laisse un peu tranquille , hélas parfois nous sommes entouré de gens vraiment bizarres .

    Tu équilibres ton alimentation cela ne peut qu'être bien pour toi Emma.

    Peut-être pourrais tu nous donner une recette de ton régime ?

    Je te souhaite une excellente soirée mon amie

    De gros bisous^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :