• LA NATURE

    LA NATURE

    LA NATURE

    Je me sens comme évaporée

    Diluée derrière le décor

    De ce monde aux formes figées

    Je touche le sublime, c'est de l'or

     

    Dans l'énergie de la nature

    Je ressens la vie, le Divin

    Je vois le merveilleux, le pur

    Le soleil en est le témoin

     

    Par la grâce mon coeur est touché

    Comblé dans mon être intérieur

    Empreinte d'amour de liberté

    La nature m'envoie le meilleur

     

    Je comprends que je suis reliée

    A la création, partout

    A Dieu et à l'éternité

    A mon âme, à la vie, au Tout

    Annie DUFRENOY poème protégé par copyright

    POETE DE L'AMITIE DIJON

     

    Tous ces mots dits par Annie Dufrenoy je les fais miens, en particulier les deux dernières strophes.

    Je comprends que je suis reliée à mon Âme, à la vie, au Tout...

    Heureusement que je le comprends, car lorsque viendra le dernier jour, je sais que ce fil ne se rompra pas, et que quoiqu'il advienne je serai reliée à la création, à l'éternité, à tous ceux que j'aime donc...

     

    L'oncologue n'avait pas de bonnes nouvelles, mais je vous l'avais dit... Je suis toujours claire dans mes mots...

    Il pensait ajouter une deuxième chimio à celle que je prends depuis un mois. On tente l'impossible que voulez- vous ? Vu l'état de mes veines, on ne peut plus me faire en intraveineuse ; Il faut seulement savoir que les chimios en cachets sont maintenant très élaborées et aussi puissantes, et accablantes que les intraveineuses.

    Seulement mon état ne le lui a pas permis de doubler le traitement. Pour le moment on continue comme ça, en espérant un sursaut, un effet inespéré de cette chimio qui ralentisse au moins l'évolution. 

    IL ne comprend pas de quoi viennent ces problèmes digestifs tellement douloureux et insupportables, n'arrive pas à se l'expliquer. Je crois qu'il refuse d'admettre les vérités. Cela fait partie du processus. Les organes qui cessent de travailler progressivement...

    Je veux bien supporter tout cela, seulement ce serait plus facile si c'était de l'efficacité au niveau du traitement, ce qui, malheureusement n'est pas le cas, puisque ça galope...

    A ce rythme, j'en parlais avec le médecin pour la douleur, cela ne durera plus très longtemps... Il faudrait que le rythme baisse ou encore mieux s'arrête. Je voudrais bien ne pas finir comme un zombie de chez zombie quand même... Je n'ai pourtant pas le choix, les décisions se prennent outre moi, quelque part, ailleurs... Je ne suis pas triste ; Je fais tout ce que je peux, aucun regret n'est à avoir de ce côté. J'espère seulement que mes enfants se rappelleront le don de moi que je leur ai fait.

    Je vais aller chez l'angiologue pour mon rendez-vous trimestriel, afin de vérifier l'état de mes veines et continuer le traitement anticoagulants. J'en profiterai pour faire des courses. Le frigo est vide... Pas le congel, Dieu merci. Pas les placards non plus...

    Ma sciatique va quand même mieux... Le ciel me semble clair. Je vois que la météo prévoit 17 ° aujourd'hui et demain de la pluie. Il fait donc très doux, mais humide quand même...

    Je vous souhaite une bonne journée

     

     

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    9
    Dimanche 7 Janvier à 15:19

    Ma douce,

    Je comprends que tu sois imprégnée de ces deux dernières strophes, elles en disent si long ! Je sais que tu te bats comme une lionne . Ma tristesse n'y changera rien, ce n'est pas moi qui tient le destin du bout de son fil . On est tous suspendu à ce fil ! au fond de moi, c'est la révolte, car je vois que mes prières ne changent rien ! que mes vœux sont en vain ! que puis-je faire d'autre ? résolue, résignée, ça jamais , et tu le sais , je n'accepte pas ,

    alors oui, je suis en colère contre notre père à tous .Je ne comprends pas que tu puisses porter aussi lourdement ta croix . Ce n'est pas juste ! alors que des infâmes sont sur notre terre , à faire tant de mal ! 

    Pardon ma douce , de dire tout cela, mais voila, ça sort de mon cœur .

    Je te souhaite le plus doux pour toi ma douce . gros gros bisous .

    ta kathynette.    

    8
    Samedi 6 Janvier à 08:51

    Bonjour Primerose,

    Tu as beaucoup de courage, c'est bien car tu aides ton corps à réagir et tu mets ainsi les chances de ton coté.

    Bisous.

     Mamyariane15

    7
    Vendredi 5 Janvier à 21:22

    bonsoir ma belle , c'est vraiment désolant , tu te soignes d'un côté et tu détraques ton corps de l'autre côté , tu es bien courageuse ,  , j'espère que tu n'as pas eu de gros dégâts à cause de la tempête , rien chez nous , àa part une petite coupure de courant , par contre à certains endroits , les dégâts étaient importants , maintenant , c'est la pluie qui s'invite , si avec ça , les nappes phréatiques ne se remplissent pas , c'est à ne rien y comprendre , bonne soirée , bisous

    6
    Vendredi 5 Janvier à 17:31

    Coucou ma belle Rose,

    ça me fait mal de savoir que tu souffres ainsi

    car notre amitié même virtuelle me rend sensible à ce que tu vis.

    Je suis de tout coeur avec toi ma douce,

    je t'embrasse fort et te serre sur mon coeur.

     

    P.S. Non, je n'ai pas froid car je reste à l'intérieur

    mais si je dois sortir, je dois bien me couvrir et ne pas aller trop loin non plus.

    Il y a beaucoup de routes fermées un peu partout au Québec

    et présentement, il fait -28 degrés.

     

     

    5
    Vendredi 5 Janvier à 16:48

    Bonjour ma douce Emma

    Je comprends ce que tu ressens, et tu es d'un courage exemplaire...

    Car je connais quelqu'un autour de moi qui se bats aussi, très courageux...

    Je viens te souhaiter une belle fin de semaine et un doux weekend.

    On se retrouve sur mon blog hiver...Les fêtes sont finies et un régime s'imposehe

    A bientôt gros bisous Jasmine...♥

    4
    Vendredi 5 Janvier à 16:09

    Bonjour chère Emma

    Ma pauvre Emma , je t'admire , car tu es vraiment forte et tu te bats avec courage .

    J'espère de tout coeur que tes soucis abdominales vont cessées , cela fait vraiment mal au coeur de te savoir toujours dans le mal .

    Chez nous le temps est bien plus calme , enfin.

    Je te souhaite une bonne fin de journée.

    De gros bisous 

    3
    Vendredi 5 Janvier à 15:09

    Coucou ma belle

    il te faut beaucoup de courage pour supporter tout cela

    Il faut garder le moral, c'est vrai que la chimio est un traitement très lourd

    Ma voisine en fait aussi, des jours tout va bien, et d'autres elle n'en peut plus

    Prends soin de toi, ma belle, mes pensées vont vers toi

    Je te souhaite une très bonne journée, je t'embrasse très très fort Puce

    2
    Vendredi 5 Janvier à 14:32

    bonjour ma Rose tu vas bien

    il est beau ce poeme, je comprends ce que tu dis et ressents

    il fait un temps plus calme

    gros bisous Elyci

    1
    Vendredi 5 Janvier à 13:42

    Je pense que tu fais tout e qu'il faut pour mettre toutes les chances de ton côté. Le corps se révolte lorsqu'on lui fait subir certains traitements.J'espère que le tien va réagir positivement. Garde le moral .

    Joli poème.Nous faisons partie d'un tout  et il en reste toujours quelque chose lorsqu'on disparaît. Bisous et garde le moral

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :