• MARY CASSAT

    MARY CASSAT

     

    Une américaine à Paris

    Figure féminine de l'impressionnisme, Mary Cassat a révolutionné la peinture à la fin du XIXe siècle.

     

    QUOTIDIEN

    "La métamorphose journalière des choses extérieures", c'et ainsi que le poète Charles Baudelaire caractérisait le travail des peintres impressionnistes. Une touche libre, des formes simples imprégnées de lumière... La palette de Mary Cassat y est parfaitement à sa place. Elle peint l'instantané, privilégie l'émotion, fait rosir l'innocence. Son approche est résolument moderne. Ses portraits apportent un vrai coup d'éclat aux scènes d'histoire. Avec l'exposition des peintres expressionnistes organisée par le marchand d'art Durand-Ruel à New-York, en 1886, elle devient la grande figure de proue de la peinture française aux Etats-Unis.

     

    POINTE SECHE

    La troisième exposition universelle de Paris, en 1878, est un déclic : Mary Cassat découvre, fascinée, l'art japonais de la céramique et des estampes. L'artiste, qui s'est formée aux arts plastiques à la Pennsylvania Academy of the Fine Arts de Philadelphie, de 1860 à 1865, va désormais explorer la technique dite de la pointe sèche, chère aux Japonais, qui consiste à graver en creux. Elle réalise une série représentant des femmes dans les scènes du quotidien. Son estampe en couleurs intitulée "la toilette" (1890-1891) exprime toute la délicatesse de son talent.

     

    RACINES

    Née en Pennsylvanie, en 1844, dans une famille de négociants en coton aux lointaines origines Françaises, Mary Cassat parle très bien la langue de Molière. Elle fait plusieurs voyages en Europe, puis à 30 ans, s'installe à Paris. "En France, les femmes ne doivent pas lutter pour être reconnues, pourvu qu'elles travaillent sérieusement", affirmait l'artiste.

     

    Famille

    "La Sainte Famille moderne" : c'est ainsi qu'un critique d'art décrit le thème principal de l'oeuvre de Mary Cassat qui a su renouveler un sujet classique de la peinture occidentale, celui de la mère à l'enfant.

     

    LYDIA

    On les appelle "les demoiselles Cassat" dans le milieu des artistes. Mary prend principalement pour modèle sa soeur Lydia, qui viendra la rejoindre en France, en 1877.

    Cette jeune femme au teint clair et aux cheveux auburn est représentée dans sa vie quotidienne, lisant le journal, souriant à l'opéra ou plongée dans ses pensées sur un banc, en automne...

    MERE A L'ENFANT

    Deux visages auréolés de douceur... Mère à l'enfant (le Miroir Ovale) huile sur toile (1899)

    Résultat de recherche d'images pour "MERE A l'ENFANT (LE MIROIR OVALE) Mary Cassat image"

    -:-:-:-:-

    Voici un très joli portrait d'une grande et belle peintre. Je regrette souvent de n'être pas plus instruite de l'histoire de l'art, comme de beaucoup de sujets culturels...

    Un autre jour s'est levé, je suis un peu mieux en forme. et vais vite aller faire quelques courses avant les chaleurs.

    Je vous souhaite une très bonne journée. Merci à chacune pour ses mots de réconfort et sa présence.

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    8
    Lundi 30 Juillet à 09:39

    Résultat de recherche d'images pour "gif coucou bonne semaine"

    a toi ma primerose 

    je suis trés contente pour toi de savoir 

    que tu souffres moins 

    je suis passée te lire la semaine derniére 

    mais je n'ai pas mis de commentaires ,exuse moi 

    mais je pense bien a toi 

    un bel article ,mais je n'y connais rien 

    il fait moins chaud ce matin 

    je te fait de gros bisous 

    7
    Lundi 30 Juillet à 09:15

    bonjour ma Rose tu vas bien ce matin

    belle page sur cette peintre que je ne connais pas

    ta creation j'aime beaucoup , belle dame

    il fait mins chaud aujourd'hui on va etre mieux

    prends soin de toi ma douce

    gros bisous Elyci

    6
    Dimanche 29 Juillet à 09:21

    Bonjour Primerose,

    Qu'est ce qu'il y a comme pub aujourd'hui sur ton blog.

    Bel article.

    Bon dimanche. Mamyariane15

    5
    Yachou
    Samedi 28 Juillet à 23:13

    Bonsoir ma Rose,

    c'est un bel article que tu nous offres, merci beaucoup.

    je suis heureuse que tu ailles un peu mieux.

    je te souhaite une douce nuit ma Rose,

    et t'embrasse très fort.

    4
    Samedi 28 Juillet à 21:27
    bonsoir ma belle ,merci pour le partage , contente que tu ailles un peu mieux , enfin , on respire un peu mieux mais demain reprise des hautes températures , cette nuit , orage et quelques gouttes de pluie , je suis déçue , je n'ai pas vue la lune rousse , et pourtant ce n'est pas faute d'être dehors , mais bon ,tant pis , bonne soirée , bisous
    3
    Samedi 28 Juillet à 19:22

    Bonjour Primerose

    Ta création est bien belle !

    Et merci pour cette anecdote artistique !

     

    J'espère que tu continues d'aller mieux ?

    Ici aussi on a de la chaleur !

    Il faut rester à l'ombre et boire beaucoup !

     

    Je te fais un gros bisou, bon weekend

    2
    Samedi 28 Juillet à 17:40

    bonsoir        , as tu passé un bon samedi ? moi courses ce matin et cet après midi repos ,il fait moins chaud pas de pluie mais du vent , bonne soirée et bon dimanche ..bisous .. Anna

    1
    Bertille
    Samedi 28 Juillet à 09:57

    Bonjour ma douce amie 

    Que je suis contente de t'entendre dire que tu souffres moins. Celui qui ne souffre pas, ne peut pas s’imaginer de ce que tu endures !!! N'en profite pas pour te fatiguer, repose toi un maximum.               Je sais bien que lorsqu'on est seule, on ne peut compter que sur soi même et mal ou pas , il faut avancer ......

    Aujourd'hui chez nous , il pleut doucement la température est descendue à 20° nous sommes bien.        En ce qui me concerne, j'ai du mal a supporter plus de 30°comme nous avons tous les jours !!!

    Hier soir, nous n'avons pas pu observer l’éclipse, nous nous étions allongés sur nos lits de soleil, mais le ciel s'est brouillé et la lune ne s'est pas montrée.....Dommage, alors nous nous sommes baignés 

    Merci pour cette belle page instructive, j'aime bien découvrir des sujets que je ne connais pas, il n'est jamais trop tard pour s'instruire. Maman disait toujours, il vaut mieux mourir le soir, car on a toujours  apprit  quelque chose dans la journée.

    Bon weekend ma douce et courageuse EMMA , je t'embrasse très fort.        

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :