• MOI, CHARLIE

    MOI, CHARLIE

     

    Moi, CHARLIE,

     

    Si j'ai mis des larmes

    En plein cœur de vos yeux

    Et fait couler le sang

    Sur les pages de votre vie,

    Je n'avais pour arme

    Qu'un crayon pointilleux.

    Je rentrais dans le rang.

     

    Juste avant qu'on se méfie,

    Ebahis, incrédules,

    Nous plongions dans l'effroi.

    L'heure où tout bascule,

    La France aux abois.

     

    Fusils, bombes et assassins

    Ont voulu museler le monde,

    Pour quelques mots, quelques dessins,

    Un mouvement sur le tiers-monde.

     

    Tremblez, fuyez, hommes pris de folie.

    Vous craigniez une mine de crayon ?

    Trahiriez-vous votre mélancolie ?

    Nous nous battrons contre les trublions.

     

    Que je sois juif ou musulman,

    Flic ou encore partisan,

    Je laisserai galoper mon crayon,

    C'est mon outil, mon moyen d'expression.

    -:-:-:-:-:-

     

    Massacrer nos amis

    Nommés Rachel, Abdel, Franck ou Charlie ???......

     

     

    Avez-vous donc compris ?

    Chacun de nous est devenu Charlie.

    Primerose (Marie-Annick COLNOT) poème protégé par copyright.

     

    MOI, CHARLIE

     

    J'ai pris le temps de bien relire et travailler ce poème avant de vous le livrer. J'espère avoir bien reproduit l'esprit qui en est la base...  Bonne soirée.

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    9
    Mercredi 14 Janvier 2015 à 15:38

    Ce poème sera édité dans la revue Florilège de Dijon prochainement. 

    8
    Mercredi 14 Janvier 2015 à 14:26

    Non,elle demarre des le depart ....

    7
    cathy
    Mercredi 14 Janvier 2015 à 09:57

    merci ma chère rose pour ce beau poème  contre la barbarie fanatique.


    mille bisous.

    6
    Mercredi 14 Janvier 2015 à 08:57

    merci mes amis. Merci d'être là. Nous devons rester unis envers et contre-tout.

    Dites-moi si vous devez cliquer pour la musique ? normalement elle démarre seule dès l'entrée sur le blog. En tout cas pour moi cela fonctionne comme cela.

    5
    Mardi 13 Janvier 2015 à 21:23

    Bonsoir,

    Je passe et je vois ton poème...si vrai....

    Ta chanson est aussi la mienne mais il faut cliquer

    Je ne reste pas,j'ai le bourdon 

    B I S O U S

    4
    Mardi 13 Janvier 2015 à 21:11

    Magnifique ton poème ma primerose

    bonne soirée

    bisous

    * Mes Tutoriels de la semaine *

    3
    Mardi 13 Janvier 2015 à 20:35

    BIEN CHÈRE ROSE , 

    Je n'ai qu'un mot à dire , bravo !

    les mots sont bien pensés , bien pesés , tu as tout dit ....

    Tu peux être fière de ce que ton cœur te dicte, et ce n'est pas le cas de tout le monde hélas . On parle plus de violence sournoise  que d'amour pour son prochain . Moi aussi je fais ma guerre avec des crayons, du papier , des pinceaux et des couleurs .... une plume et des images ,  je ne sais pas faire autrement , mon cœur ne me dicte pas autre chose.

    Gros bisous ma douce ,  bisous à tout le monde .

    KATHY Tendresse .  

    2
    Mardi 13 Janvier 2015 à 19:21

    Coucou ma belle

    Très beau texte, j'en ai la chair de poule, tellement c'est profond et bien vrai....

    Merci pour ce partage

    Je te souhaite une très bonne fin de journée, ma douce, prends soin de toi, je t'embrasse  Puce

    1
    Mardi 13 Janvier 2015 à 16:57

    Je pense que l'on peut encore ce méfié! Je suie révoltée. Je vient d'avoir une grave discussion avec un employé de notre commune. Mon dieu que les gens sont bête. Merci mon amie pour ce beau poème , je l'aime 

    Je t'embrasse

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :