• N'étant que des hommes

    Aux enfants, enfants des zones, enfants des villes et des campagnes, qui deviendront des hommes.

     Votre vie est parfois rude et difficile, ne soyez pas trop solitaires...  Cherchez l'équilibre et la lumière dans les associations sportives ou culturelles, pour toujours grandir dans votre cœur.

    N'étant que des hommes

     

    N'étant que des hommes, nous marchions dans les arbres

    effrayés, abandonnant nos syllabes à leur douceur

    De peur d'éveiller les freux,

    De peur d'arriver

    Sans un bruit dans un monde d'ailes et de cris.

     

    Enfants nous nous serions penchés

    Pour attraper les freux endormis, sans briser de brindilles,

    Et après une douce ascension,

    Élevant nos têtes au-dessus des branches

    Nous nous serions émerveillés des étoiles inaltérables.

     

    Loin de la confusion, telle est la voie

    Tel est le prodige que l'homme sait

    loin du chaos parviendrait la joie.

     

    Cela est la beauté, disions-nous,

    Enfants émerveillés par les étoiles,

    Cela est le but, cela est le terme.

    N'étant que des hommes, nous marchions dans les arbres.

     

    Dylan Thomas poème trouvé sur le net.

     

    N'étant que des hommes

    Bonne soirée

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    7
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 18:14

    Quant je sais depuis 3 jours que mes petits bouchons partent vivre dans une zup parisienne,je ....mais qa quoi bon,il me faut accepter et prier!

    6
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 15:22

    Difficile aux enfants de faire la part des choses, de discerner le bien, le mal, surtout quand ils sont embrigadés, à l'adolescence, dans des groupements qui leur font miroiter qu'en devenant "Corbeau de mauvaise augure" ils s'envoleront vers le paradis. Ce sont bien souvent des enfants solitaires que des freux prennent sous leurs ailes noires et quand ils penseront voler vers la lumière il sera trop tard. Ceci dit, essayons d'apprendre aux enfants à donner le meilleur d'eux-mêmes très tôt et c'est souvent à travers de nombreuses associations caritatives, sportives et culturelles existantes qu'ils apprendront à s'aimer et à aimer. Elles sont heureusement nombreuses. Bonne fin de journée.

    5
    Mardi 18 Novembre 2014 à 21:48

    Bonsoir p'tite Emma

    très jolie page et magnifique poème

    Sublime ta bannière, beau travail.

    Les fêtes approchent à grand pas et l'hiver aussi ouvrons nos yeux et nos oreilles pour nos frères.

    bonne fin de semaine

    bisous

    4
    Bertille
    Mardi 18 Novembre 2014 à 16:11

    Il est vrai que pour certains la vie n'est pas facile Il y a tant de gamins qui sont livrés à eux mêmes,comment voulez vous que plus tard ce soit des hommes qui aillent dans le droit chemin.....il y en a certes mais peu. Allez les jeunes donnez vous la main pour suivre le bon chemin. Beau poème ma douce belles créations et je te félicite également pour ta bannière

    Gros bisous calinous d'amitié

    3
    Mardi 18 Novembre 2014 à 10:03

    Qu'elles sont jolies tes créations !

    Tu as raison ; il ne faut pas rester seul .Il y a tant d'occasion pour rencontrer des gens et de faire le bien !

    Un beau poème très humain ;

    le soleil est revenu; je te souhaite une belle  journée ; bisous

    2
    Mary
    Lundi 17 Novembre 2014 à 21:02

    Que tous les enfants du monde se donnent la main pour devenir des hommes et des femmes

    enfantdumonde

     

    Bonne soirée  ma douce Emma et gros bisous

    1
    Stéphanie
    Lundi 17 Novembre 2014 à 19:14

    Très beau..et tellement vrai!! Merci pour ce partage ma douce Emma et je voudrais tellement que tous les yeux d'enfants brillent.. ainsi que les yeux des personnes que j'aime!! Bisous et pensées+++++++

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :