• ST MARTIN ET LE TEMPS

    ST MARTIN ET LE TEMPS

    Mon père est grand

    ma mère méchante

    ma nourrice sombre

    et moi, enfant blanc ?

     

    Qui suis-je ?

     

    La châtaigne.

     

    H

    allowein-Samain, la Toussaint et le jour des morts introduisent, dans la mythologie calendaire, le temps des revenants. Les fantômes - entendons ici les âmes des morts - "reviendront" jusqu'à Pâques.

     

    A la période du début novembre, on honore les morts et les saints. Le temps bascule et change complètement, il prend le rythme du froid. Qui se douterait que, sous la terre, tout prépare déjà le printemps à venir ?

     

    Martin, au 11 novembre, est associé à la venue du froid de l'hiver. Dans sa légende, il ne se coupe pas le nez, - mais la petite chanson de Lorraine articule bien avec le mythe martinien :

     

    Martin prend sa serpe

    Dans le bois s’en va

    Faisait grand froidure

    Le nez lui gela

     

    Ah quel dommage, quel dommage Martin

    Martin quel dommage

     

    Martin prit sa serpe

    Il se le coupa

    Dans le crux d’un arbre

    Martin le cacha... etc.

     

    En fait, il coupe son manteau en deux.

     

    Le militaire Martin, venu de Hongrie, membre de l'armée romaine, partage son manteau avec un pauvre, à la porte d'Amiens.

    Bien mal lui en a pris, car il est interdit de détériorer le matériel militaire. En guise de punition, on l'a déshabillé, puis on l'a attaché à un poteau. Pourtant, il faisait bien froid. Mais tout à coup, le froid est tombé, le temps s'est radouci, le soleil est apparu et les arbustes ont refleuri. Pendant les trois jours de sa punition, le beau temps fit que Martin ne souffrît pas du froid.

    La nuit, il vit Jésus en songe qui lui promit un éternel printemps au Paradis et l'assurance que, chaque année, à la même époque, le beau temps apparaîtrait. C'est ce qu'on appelle l'été de la Saint Martin.

    D'autres racontent que ce radoucissement s'est produit après sa mort, lorsqu'on ramenait son corps de Candes à Tours.

    La plupart des statues de Saint Martin le représentent sur son cheval, coupant son vêtement. C'est ce qu'on appelle "la charité Saint Martin".

     

    Voici d'où viendrait l'Eté de la St Martin...

     

    C

    ette coupure du manteau symbolise la coupure entre le temps chaud et le temps froid. L'été est terminé, l'hiver reprend ses droits.

     

    Ouverte aux associations, la pensée populaire, rapproche cette histoire de l'ouverture des bogues des châtaignes pour y voir un emblème du passage à l'hiver. Observez une bogue après son mûrissement, vous la verrez ouverte, coupée en deux, symbolisant les deux périodes.

    Le manteau (la mère) qui couvre le fruit est bien celui, "fait de poils grossiers" de Martin qui avance sur son âne, en quête d'âmes à convertir. La conversion de l'été à l'hiver provoque la déchirure du manteau et l'accouchement du fruit automnal préfigurant la naissance, 40 jours plus tard, du soleil nouveau, de Jésus  ou de Mithra.

     

    Une tradition veut que griller des châtaignes vers la période des morts, ce sont autant d'âmes du purgatoire qui passeront au Paradis.

     

    Dans un passionnant article d'Annick Fedensieu, paru dans le bulletin de la Société de Mythologie Française, (n° 187, 97-98), il est fait mention de la petite devinette mise ici en exergue, mais aussi de Saint Martin prêchant sous un châtaignier, représenté sur un vitrail de l'église de la commune de Continvoir en Gatîne, près de Bourgueil, pays de Rabelais.

    Martin - symbolise un "point d'orgue" important dans le déroulement du temps qui adopte un nouveau rythme, celui, avec la mort automnale, des pincements de l'hiver.

    Tel un rythme musical qui se déroulerait à l'échelle météorologie et cosmique, le temps offre un contraste rythmique dans lequel, qu'on le veuille ou non, nous sommes entraînés.

     

    ST MARTIN ET LE TEMPS

     

     

    Ces explications, ces détails me semblent très cohérents on analyse ici les faits et leurs répercussions. 

    Nous parlerons encore de St Martin.

     

    Je vous souhaite une bonne journée.

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    6
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 22:13

    ma fille qui est prof dans une école maternelle bilingue, fête chaque année la St Martin avec les enfants, dès la tombée de la nuit ils font une balade dans la ville avec des lanternes fabriquées avec les enfants. En plus les enfants chantent à tue tête les chants liés à cette fête

    5
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 19:26

    Afficher l'image d'origine

    primerose 

    exuse moi je me suis inscrite 

    mais je ne me voit pas ta liste d'amies 

    pas grave une erreur ? 

    trés belle légende ,un plaisir de la relire

    bonne soirée 

    bisous 

    mireille

    4
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 18:44

    Je ne connaissais pas cette histoire j'ai adoré !

    Bisous et merci pour tous ces beaux articles.

    3
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 16:34

    Saint-Matin ,je croyais que c'était juste une légende

    qui se passait dans les Dunes comme Bray-Dune dans le sable

    Avec les enfants et un âne .

    guide CadichonBisou

    2
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 14:34

    Coucou chère Emma

    Je connais cette histoire smile

    C'est un plaisir que de l'a relire .

    Bon après-midi

    De gros bisous 

    1
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 09:21

    Je connaissais  vaguement l'histoire de St Martin ; maintenant je la connais bien grâce à toi .

    Cette année nous avons eu l'été en Novembre  et ce n'est pas fini . Bisous

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :