• LE SAC

    LE SAC

    LE SAC 

    J’ai vidé dans le sac

    Les multiples gravats

    Accumulés en vrac.

     

    Celui du rejet

    De ceux venus du même sang,

    Qui ne sont qu’étrangers

    Et baptisent leurs manques d’élan

    Dans un bain effervescent de poix gluante.

    Quand ça triche et ça ment,

    Ca rentre mieux dans le rang.

     

    Celui de la femme ombre,

    Nuisante et sombre,

    Refusant à l’enfant innocent,

    Les mains offertes de la mère souffrante

    Laissée en suspens

    Aux portes de Satan.

    Que les étoiles en grincent des dents !

     

    J’ai tout fracassé et jeté aux trépas,

    Sans mémoire, sans états

    Et dans l’effroyable marécage

    Duquel, épuisée, je surnage,

    Je vide mes inutiles héritages

    Qui ne sont que pierres recouvertes de vase…

    Que ça glisse et ça poisse !

     

    Hors du sac,

    J’ai conservé les pierres rares

    Qui ont éblouies ma vie…

     

    Celle représentant la si aimante

    Et fidèle égérie que peut-être une sœur

    Dont on est fier d’être irrigué du même sang,

    Ou une amie fidèle consolant nos pleurs.

    Les origines n’ont point place dans le rang…

    La fleur éclose en fin de nuit

    Sous la lumière naissante  du soleil,

    Qui parfois nous laisse ébaubis.

     

    Et ces joyaux tous assemblés

    Habitent  chaque fibre de mon esprit ;

    Que ça chante et ça rit !!!

    C’est tout ce qu’il  faut conserver

    Dans nos vies…

    Et toujours, toujours garder l’innocence,

    Le pouvoir de s’émerveiller.

    Que ça chante et ça rit…

    Marie-Annick COLNOT (Primerose) poème protégé par copyright

    Je pense que vous comprendrez bien ici ce que j'ai voulu dire... Au long d'une vie, on amasse de lourdes déceptions, des abandons, des rejets et tout cela pèse très, très lourd dans nos esprits et dans nos vies.

    Ce n'est que bénéfice d'arriver à s'en décharger, pour ne s'attacher qu'au positif. Mais est-ce si facile et si évident ?

    Non, bien sûr. Quelque part il y a toujours une amertume qui persiste. Le principal est de développer le bon, les petites graines de bonheur qui fleurissent et refleuriront encore.

    Je vous souhaite une bonne journée.

     

     

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    6
    Jeudi 19 Janvier à 15:23

    Coucou ma belle

    Je viens de lire avec beaucoup d'attention ton magnifique poeme

    Vider son sac, c'est vrai qu'il faut parfois pouvoir le faire

    mais ce n'est pas évident, trouver un confident,

    le fait de pouvoir parler, peut soulager

    Merci pour le partage, je te souhaite une très bonne journée, prends soin de toi ma belle

    je t'embrasse  Puce

    5
    Mardi 17 Janvier à 14:29

    mais parfois il faut vider le sac des vilaines graines, sinon on ne se sent pas bien. C'est ce que j'ai entrepris depuis septembre dernier, en faisant un petit travail sur moi même avec l'utilisation des fleurs de Bach et je peux te dire que je me sens beaucoup mieux en osant dire ce que je pense. Je vide lentement mon sac avec les mauvaises graines pour ne plus garder qu'une grande majorité de bonnes graines

    4
    Lundi 16 Janvier à 19:11

    Un très beau poème , ue chacun pourrait transposer à sa propre vie .Pour aller de l'avant,il ne faut garder que le positif, tu as raison.Mais quelque part dans l'esprit,il reste toujours une petite part de regrets ... J'aime beaucoup ta création.

    Nous sommes sous la neige et cette nuit, en alerte orange .On craint juste une nouvelle panne EDF.Bisous

    3
    Lundi 16 Janvier à 13:46

    Pour une semaine pleine de douceur (02)

    primerose 

    moi non plus je ne sais pas faire de si beaux poémes 

    mais je comprends bien tes écrits 

    voici deux ans ,avec mes filles ,j'ai vider mon sac

    mais ça n'as pas passer 

    bon aprés midi 

    bisous 

    mireille

     

    2
    Bertille
    Lundi 16 Janvier à 11:40

    Bonjour ma douce 

    Qu'il est bon de pouvoir vider le sac dans lequel on amasse tant de choses, mais ce n'est pas toujours facile ........

    Pouvoir et savoir conserver ce qu'il y a de meilleur pour effacer le négatif.

    Mais certaines cicatrices ne peuvent pas s'en aller d'un coup de baguette magique .

    Ton poème est magnifique ma douce, il me donne des frissons !!!!!!

    Prends bien soin de toi, toutes mes ondes et pensées positives et +++++++++

    Gros très gros bisous sur tes douces joues.

    1
    Lundi 16 Janvier à 11:12

    Bonjour mon amie

    Je ne suis pas forte pour exprimer à l'écris , mais , je comprends très très bien tous ce que tu exprimes à travers tes magnifiques poèmes Emma.

    Comment vas tu ?

    Quoi que , au lieu de te demander par com , je te passe un petit coup de fil cet aprem , tu es dispo ?

    Je te souhaite un très bon lundi.

    De gros bisous^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :