•  

    LA VIE D'UN BLOG

    La Vie d’un BLOG

     

    Un jour, on a ouvert un blog

    Pour partager nos émotions et nos plaisirs.

    Il deviendra le catalogue,

    L’expression de nos activités, nos loisirs.

     

    Progressivement, il soulèvera le voile

    De notre intimité, de notre « Moi » profond ;

    Précautionneusement, on tissera la toile

    D’une complicité où rien ne se confond,

    Lors de belles rencontres qui nous stupéfient

    Et nouent des liens qu’aucunes forces ne délient.

     

    Sur le chemin, on affronte des déceptions,

    Tant d’épines pour écorcher nos illusions,

    Qu’on croit parfois ne pas pouvoir se relever !

    Reflets de la vraie Vie, des croix qu’il faut porter ;

    Les trahisons, violents coups d’épées dans le dos,

    Incompréhensions, jalousies, et quiproquos…

     

    Mais au final, reste un odorant bouquet

    Où se rassemblent de multiples qualités ;

    Si l’on ne peut rayer le mal qu’on nous a fait,

    C’est pourtant le meilleur qui conquiert le succès :

    Le bon qui persiste, même à l’imparfait,

    Chaque pierre posée patiemment pour la Paix ;

    Les chaînons, un à un, qui se sont attachés,

    Chaque maillon d’une réelle amitié.

    Marie-Annick COLNOT (Primerose) poème protégé par copyright 

     

     

    C'est mon dernier bébé poème et je suis certaine que vous l'approuverez. Bonne journée

    Partager via Gmail

    12 commentaires
  • A tous les innocents

    Aux innocents

    Chaque fois que les fusils résonnent, les bombes,

    Dans les larmes, le bruit, des innocents tombent...

     Au pas de nos portes ; tout près.

    Et s'abattent les couperets...

     

    Infamie de monstrueux attentats

    Sur la fête foraine ;

    Sous l'emprise, frénésie des soldats

    Dans les régions lointaines...

     

    Là, la grenaille pleut sans cesse,

    Aux lois soi-disant vengeresses,

    Où  mitraillettes et lance-roquettes,

    Aux mains des hommes,  pour la conquête,

    Abattent comme des rapaces

    Toute ombre de vie qui passe...

     

    Pitié pour eux

    Cessez le feu !

     

    Chaque fois que les fusils résonnent, les bombes,

    Dans les larmes, le bruit, des innocents tombent...

    Marie-Annick COLNOT (Primerose) poème protégépar copyright

    -:-:-:-:-:-

    Toute ma compassion pour ces innocents par le monde et au delà des frontières. Mon coeur saigne aussi pour leurs familles et proches.

    A tous les innocents

     

    Partager via Gmail

    7 commentaires
  • Main dans la Main

    Belgique, Europe ensanglantée

     

    Contre nous de la tyrannie,

    L’étendard sanglant est levé

     

    Quoi ! Des cohortes étrangères

    Feraient la loi dans nos foyers !

    Quoi ! Des phalanges mercenaires

    Terrasseraient nos fiers guerriers ! (bis)

    Dieu ! Nos mains seraient enchaînées !

    Nos fronts sous le joug se ploieraient !

    De vils despotes deviendraient

    Les maîtres de nos destinées !

     

    Aux armes citoyens....

     

    Tremblez tyrans...

    Main dans la Main

    Les paroles de la Marseillaise redeviennent  d'actualité, malheureusement...

    Oui, il nous faut nous battre, et garder la foi...

    Mais c'est bien difficile et triste.

    Ce n'est pas seulement Paris, mais toute notre France qui est en grand deuil. Et elle risque de l'être encore et encore...

    IL nous faut nous défendre.

    Main dans la Main

    Mais un jour la colombe volera en paix de nouveau, nous devons y croire.

    Courage, espoir, confiance.

     

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  •  

    JE SUIS CHARLIE

                       Pour le droit d'exister

                              Le droit de m'exprimer

                              Le droit de VIVRE

                              Le droit à la Différence

     

                       Parce qu'un œil critique

                              Quelquefois caustique

                              Peut aussi ouvrir des horizons.

     

                       Parce que je respecte la VIE

     

                        CHARLIE C'EST MOI

     

    JE SUIS CHARLIE

     

     

    Dans l'incrédulité de l'horreur qui s'est abattue sur nous, je proteste contre cette violence, cette haine, perpétrées sans mesure, ni discernement.

    JE SUIS CHARLIE

     

    Les mots ne consoleront rien, mais dans  la présence, et le soutien seront précieux

     

    JE SUIS CHARLIE

    Humblement, je me permets de présenter mes condoléances à tous ceux qui ont perdu un ou des êtres chers dans ce désastre. Les familles de nos dessinateurs, des policiers, des spectateurs innocents, des journalistes...

    Par leur notoriété ils nous étaient chers à chacun, à chaque fois qu'ils nous ont étonné par leur audace, leur naïveté dissimulée, leur originalité, leur regard perçant dévoilant un humour sans limites...

     

    JE SUIS CHARLIE

     

    Moi, Charlie

     

    Si j'ai mis des larmes

    Au plein cœur de vos yeux

    Et fait couler le sang

    Sur les pages de votre vie,

    Je n'avais pour arme

    Qu'un crayon pointilleux ;

    Je rentrais dans le rang.

     

    Juste avant qu'on se méfie,

    Ebahis, incrédules,

    Nous plongions dans l'effroi.

    L'heure où tout bascule,

    La France aux abois.

     

    Fusils, bombes et assassins

    Ont voulu museler le monde,

    Pour quelques mots, quelques dessins,

    Un mouvement sur le tiers-monde.

     

    Tremblez, fuyez, hommes pris de folie.

    Vous craigniez une mine de crayon ?

    Trahiriez-vous votre mélancolie ?

    Nous nous battrons contre les trublions.

     

    Que je sois juif ou musulman,

    Flic, ou encore partisan,

    Je laisserai galoper mon crayon.

    C'est mon outil, mon moyen d'expression.

     

    -:-:-:-:-:-

    Massacrer nos amis

    Nommés Rachel, Abdel, Franck ou Charlie ???...

     

     

    Avez-vous donc compris ?

    Chacun de nous est devenu Charlie.

    Primerose (Marie-annick COLNOT) poème protégé par copyright.

     

    JE SUIS CHARLIE

     

    LA TÂCHE DES CRAYONS

     

    Aux armes les crayons,

    Formez les bataillons.

    Ecrivons, distrayons,

    Dessinons, barbouillons.

    Exprimons notre opinion :

    Actualité, religion…

     

    Choisissons minutieusement les mots,

    Maîtrisons  plumes et  pinceaux,

    Chaque action conduite pianissimo.

    Guidons-les toujours vers le beau,

    En respectant  sentiments et credo

    Sur la conviction d’être égaux.

     

    Je réprouve l’obscurantisme,

    Qui méprise l’égalité,

    Aspire au libéralisme ;

    Il m’autorise à rêver.

     

    Qu’on délivre  les femmes grillagées,

    Journellement mortifiées, malmenées !

    Les petites vies tuées, sacrifiées,

    Livrées aux combats, enrégimentées…

     

    Mon Dieu, fasse qu’un jour,

    S’ouvrent les portes du savoir 

    A chacun, sans détour…

     

    Si la misère pouvait choir ?

    Sagesse de l’amour.

    Conscience du plus fol espoir…

     

     

    Accorde-nous à tous l’accès au nirvana,

    Ce bonheur construit péniblement,  pas à pas ;

    Partagées sous le signe du mea-culpa,

    Quelques miettes d’un imaginaire repas.

     

     

    Marie-Annick COLNOT (poème protégé par copyright) 18 janvier 2015 après Charlie

    Partager via Gmail

    14 commentaires
  •  

     

     

    Je vous souhaite bienvenue dans mon univers.

    Cette page est une page d'accueil dans laquelle j'ai essayé de me résumer, tant soit peu.

    bienvenuecoeurcoeurprime2014

     

     Pour voir mes autres créations, mes autres poèmes, rendez-vous à gauche dans le menu RUBRIQUES, et cliquez sur les différents titres :

    Mes créations graphiques, un peu de moi

    Mes poèmes

    Ronde de mes amours

    et les articles de Kathy Tendresse

    (Kathy est l'amie sincère qui me seconde lorsque les événements m'empêchent et qui vous informe, le cas échéant). 

    Vous pouvez aussi laisser un message sur mon livre d'or, ou en dessous de chacun des postes que j'ai édité.

     

     

    CROIRE

     

    Je veux croire à l’espoir,

    Reflets de ma mémoire ;

    Je veux croire à l’espoir

    Sans faire une histoire.

     

    Oui, Je crois à l’espoir,

    Peu m’importe le noir ;

    Une vie c’est l’espoir.

    Il peut venir le soir !

    Quand j’ouvre mon grimoire, 

    Un chant me dit d’y croire.

     

    Primerose (Marie-Annick COLNOT)

     

     

    Je vous souhaite une bonne visite, de doux moments, du plaisir à me visiter et à me lire.

     

     

     Et vous remercie de votre visite.

     

     

    jevousaime444

    Partager via Gmail

    20 commentaires
  • Dans le poème qui suit, je parle de la Palestine et d'Israël, mais c'est un exemple ; Partout, un peu dans le monde il y a des guerres. Nous n'en finissons pas de ces tristes nouvelles, de ces horribles images de souffrance, venant du monde entier.

    Jetez vos fusils

    Optez pour la vie.

     

     

    L’ARPENT DE TERRE 

    Jérusalem

    Et Bethléem

    Sanglotent éperdument

    Dans l’horreur de l’enfer

     

    Défilent les millénaires

    Et continue la guerre

    Pour leurs arpents de terre

    s'Entre-tuent des frères

     

    Seigneur Dieu notre Père

    Ne peux tu faire

    Qu’enfin

    L’amour éclaire

     

    Ces hommes qui désespèrent

    Et crient leur impuissance

    A coups de fusils

    De lance pierres

     

    Nous avons tous le droit à une terre

    Sur laquelle poser le berceau

    De l’enfant 

    Qui balbutie ses premiers mots

    Marie-Annick COLNOT, 

    l'un de mes poèmes tiré de mon recueil : HEURES, BONHEURS, FLEURS, COULEURS

    médaille d'argent des joutes littéraires de Bourgogne, année 2002.

     

     

    Je vous invite tous, à prier avec moi pour la PAIX dans le monde, et dans nos foyers.

     

    onpeutsauverlemondeprime2014

     

    Il faut y croire très fort, au risque de passer pour des rêveurs.

     

    douxmomentdepaixetdetendresseprime2012

     

    Nous ferons, tous, une ronde autour du monde

     

    rondeautourdumondeprime2011

     

    LA PAIX, un autre thème qui me tient à coeur

    Partager via Gmail

    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique