• SACREE SURPRISE

    SACREE SURPRISE

    Lorsque j'étais enfant combien j'aurais aimé

    M'adonner à des cours, mon instrument de rêve :

    L'accordéon qui, même une minute brève

    En action, rendait tout mon être enflammé !

     

    Fruit du hasard, adulte, aujourd'hui transformé,

    C'est au synthétiseur, exclu soupçon de grève,

    Que, force heures durant, autant dire sans trêve,

    Je me suis converti, peu s'en faut programmé.

     

    Ma voisine, sachant mon goût pour la musique

    Qui, traversant les murs, n'a rien d'anesthésique,

    M'a surpris à Noël, devinez ! grâce à quoi ?

     

    Sur, offerte, une bûche, entre autres bagatelles

    Comme feuille de houx, me laissant muet, coi :

    Jouait du piano, mec sur pique, à bretelles. 

    Jean-Claude FOURNIER poème protégé par copyright

    POETE DE L'AMITIE DIJON

     

    Bien cette histoire de rêve concrétisé sur un gâteau, n'est-ce pas ?

    Je vous souhaite une bonne soirée

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • MOTS DE LA MER

    LES BATEAUX SE DEVOILENT

    Ces prestigieux navires aux noms historiques ou légendaires ont le vent en poupe. Voguez matelots !

    LE KAPITAN BORCHARDT valeureux polonais

    Qui pourrait croire, en admirant sa coque blanche immaculée, que cette goélette à 3 mâts fête son 100e anniversaire en 2018 ? 

    A son lancement, aux Pays-Bas, elle porte le nom de Nora, mais elle est rebaptisée à plusieurs reprises au fil du temps. Son histoire mouvementée l'amène en Allemagne en 1923, où elle entre au service de la marine de guerre entre 1939 et 145. Elle retourne ensuite en Hollande, avant de rejoindre la Suède. Sous la bannière de ce pays, est est intégralement restaurée, pour être reconvertie en voilier de croisière en 1989 sous le nom de Najaden. Depuis Stockholm, son nouveau port d'attache, elle écume la mer Baltique. En 2011, le Najaden devient polonais et change une nouvelle fois de nom, en hommage à l'écrivain et capitaine de marine marchande Karol Olgiers Borchardt.

    Résultat de recherche d'images pour "image le KAPITAN BORCHARDT"

    -:-:-:-:-

    LE LORD NELSON, amiral, nous voilà !

    Embarquer à bord de ce trois-mâts, ce n'est pas seulement partir en croisière, c'est aussi le temps du voyage, devenir un membre de l'équipage à part entière. Grâce à des aménagements spécifiques, ce navire de grande taille est l'un des deux seuls au monde, avec son compatriote le Tenacious, à pouvoir accueillir aussi bien des personnes valides que des handicapés (non-voyants ou en fauteuil roulant), pour une expérience hors du commun. Le nom de ce navire, construit en 1985, rend hommage au célèbre amiral Horatio Nelson, vainqueur de la bataille navale de Trafalgar contre Napoléon.

    Résultat de recherche d'images pour "image le lord nelson"

    -:-:-:-:-:-

     

    L'ESMERALDA, le fleuron chilien

    Le moins que l'on puisse dire de ce bâtiment, c'est qu'il en impose. Quatrième plus grand voilier du monde, sa coque blanche et verte mesure 113 mètres et le plus haut de ses 4 mâts interminables s'élance à 48 mètres.

    Un équipage permanent de 200 personnes n'est pas de trop pour le faire naviguer. Il faut y ajouter quelque 130 stagiaires, la goélette servant de navire-école à la marine chilienne. La construction de l'Esmeralda a commencé dans les chantiers navals de Cadix, en Espagne, en 1946. Le navire a ensuite été offert au gouvernement chilien en 1954. Le choix de son nom qui signifie émeraude, n'a rien d'anodin. La goélette est le sixième navire chilien à le porter. Il rend hommage à la ténacité et au courage de deux de ses homonymes, une frégate et une corvette, qui ont fait la fierté de la marine péruvienne.

    Résultat de recherche d'images pour "image l'ESMERALDA navire"

    -:-:-:-:-

    LE BELEM un monument

    " C'est un fameux trois mâts fin comme un oiseau..."

    Ce fameux refrain d'Hugues Aufray semble avoir été écrit pour le Belem, second plus grand voilier français. Sorti des chantiers navals Dubigeon près de Nantes en 1896, il impressionne par ses dimensions :  51 mètres de long (sans le mât de beaupré), un grand mât culminant à 34 mètres et 22 voiles carrées ! Conçu pour le transport de marchandises, il est baptisé du nom de Belem, son comptoir de commerce au Brésil. Transportant successivement des fèves de cacao, du rhum, de la canne à sucre, il poursuit sa carrière commerciale jusqu'en 1914. Supplanté par les navires à vapeur, il est transformé en yacht de luxe pour le duc de Westminster, puis sir Arthur Ernest Guinness qui le renomme Fantome II. En 1951, il devient navire-école en Italie, sous le nom de Giorgio Cini. Enfin en 1979, il retrouve sa patrie et son nom d'origine. Ce navire, classé au titre de monument historique depuis 1984 est, à ce jour, le dernier des grands voiliers de commerce français du XIX siècle  encore naviguant.

    Résultat de recherche d'images pour "image LE BELEM navire"

    -:-:-:-:-

    LE MIR aux couleurs de la Russie

    Ce gigantesque volier, long de 109,2 mètres, est le 3ème d'une série de cinq navires jumeaux, sortis des chantiers navals de Gdansk, en Pologne, en 1987.  Sa coque arbore les couleurs bleu, blanc et rouge du drapeau de la Russie. Son nom signifie paix, tout un sybole...

    Résultat de recherche d'images pour "image LE MIR navire"

    -:-:-:-:-

     

    L'AMERIGO VESPUCCI un air rétro

    Ce fier Italien cache bien son jeu. A le voir, on croirait un navire de guerre en bois du début du XIXe siècle , avec ses deux bandes blanches sur sa coque noire rappelant les lignes de canons, et ses voiles en toile de jute. En réalité il n'a été construit qu'en 1930, et sa coque est faite de plaques d'acier rivetées, tout comme la partie inférieure de chacun des 3 grands mâts !

    Son fait honneur au navigateur italien qui a donné son prénom à l'Amérique. Un navire jumeau, conçu en même temps que lui, a été remis à L'Union Soviétique après la seconde guerre mondiale, en compensation des dommages de guerre.  Il s'appelait... Le Cristoforo Colombo ! L'Amérigo Vespucci appartient à la marine italienne, dont il assure la formation des cadets, quasiment depuis son lancement.

    Résultat de recherche d'images pour "image l'AMERIGO VESPUCCI navire"

    -:-:-:-:-

    Voilà, j'ai fait un gros effort pour vous concocter cet article. J'ai du m'y reprendre en plusieurs fois....

    Je vous souhaite une bonne fin de journée du 15 août, et un bon jeudi. je vais en chimio comme je vous l'ai déjà dit.

    A bientôt

     

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • quelques mots

    Je viens de passer 3 jours terribles dans tellement de souffrance ! J'espère que l'épisode est passé, sinon je me demande comment continuer...

    Et jeudi nouvelle perfusion chimio.

    Je n'ai pas beaucoup la force de passer chez chacune, cependant je pense  à vous et vous souhaite une très belle journée.

    Partager via Gmail

    5 commentaires
  • MUSICIENS AVANT-GARDISTES

    Musiciens avant-gardistes

    Claude Debussy, un esprit libre

    UNE VIE SANS BEMOL

    En rejetant tout ce qui avait trait à la musique académique et en osant transgresser les règles bien établies, Claude Debussy a posé les bases de la musique dite moderne...

    Né en 1862 à St Germain en Laye, il est élevé par sa mère, puis par sa tante, sans jamais aller à l'école. Elève pianiste dissipé au Conservatoire de Paris, dès ses 10 ans, il obtient pourtant le premier prix de Rome en 1884. Ses compositions non conformistes s'inspirent des musiques d’extrême orient et du symbolisme, qui a recours a des images  et analogies pour évoquer les liens entre le visible et l'invisible. Son unique opéra , Pelleas et Mélissandre, révolutionne le genre en 1902, en préférant aux airs virtuoses une déclamation musicale qui privilégie la compréhension du texte. Il meurt le 25 mars 1918. Son importance ne sera reconnue que bien plus tard, entre autres par Pierre Boulez et Olivier Messiaen.

    Résultat de recherche d'images pour "claude debussy images"

    ERIC SATIE, le précurseur

    Ce compositeur et pianiste est considéré comme l'un des précurseurs du minimalisme et de la musique répétitive. Il compose dès 1888 ses trois fameuses Gymnopédies, orchestrées par Debussy, puis Vexations, en 1893. Cette partition de 3 lignes est destinée à être jouée 840 fois de suite, soit 12 à 24 heures de musique selon le tempo. Ses compositions sont souvent complétées d'indications de jeu qui laissent perplexes : "Du coin de la main", "un peu cuit"...

    Admiré par Ravel, il côtoie Picasso et Cocteau, avec qui il monte le ballet Parade, en 1917. Des machines à écrire y sont utilisées comme instruments ! il meurt dans le dénuement en 1925, à 59 ans.

    Résultat de recherche d'images pour "erik satie images"

    IGOR STRAVINSKY, l'insaisissable

    En quête constante d'alliances sonores inédites, il a toute sa vie varié son style d'écriture musicale, du néo-classicisme à la musique sérielle. Né en 1882 en Russie, il étudie la composition avec Nikolaï Rimski-Korsakov. Venu à Paris pour créer l'Oiseau de feu en 1910, il s'y lie d'amitié  avec Debussy, qu'il admire et avec qui il collaborera. La première représentation du Sacre du printemps, par sa musique et la chorégraphie d'avant-garde de Nijinsku, déclenche un tel scandale et de telles moqueries que Stravinsky tombe malade pendant six semaines.  Avant de mourir à New-York, en 1971, le compositeur aura eu le temps de diriger l'enregistrement sur disques de presque toute son oeuvre.

    Résultat de recherche d'images pour "IGOR STRAVINSKY images"

    -:-:-:-:-

    Encore un beau sujet pour qui aime la musique.

    Je dois avouer que je suis hyper fatiguée et vacillante... Est-ce la nouvelle chimio, la maladie qui progresse encore ? On ne sait pas, mais j'aimerais tellement péter le feu...

    Je vous souhaite un bon weekend.

     

     

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • DES VILLES VRAIMENT PLANANTES

    CHAMP D'OISEAU 

    En Côte d'or moins d'une centaine de personnes peuplent ce petit village situé entre Dijon et Auxerre. Mais il a une longue histoire. Les premières mentions de son nom remontent, en effet, au XIIe siècle : Chaldoisel d'abord, en 1135, puis Chaudisel, Caudesel, Chaudeysel et Chandoyseaul parmi bien d'autres au Moyen-âge. Au XVIIIe siècle, on écrit Chanmp d'oiseau, mais aussi Chant d'oiseau ou d'Oiseaux. Le mot oiseau, noté en français à partir de 1080  sous la forme oisel, vient du latin avicellus (petit oiseau). Cependant l'origine de la localité bourguignonne se trouve peut-être dans les mots gaulois caleto (dur) et uxello (élevé). Ils désigneraient alors une petite éminence fortifiée.

     

    L'OIE

    En Vendée installée dans un bocage parsemé de petits étangs, au nord-est de la Roche sur Yon, la localité de l'Oie a appartenu, jusqu'en 1985, à la commune de Ste Florence. Au XVIIIe siècle, le hameau était nommé Loye sur la carte de France de Cassini. Ce village de 1200 âmes doit sans doute son nom au mot germanique awa, eau ou prairie humide. Il ne faut donc voir aucun rapport avec l'oie (du latin auca).  En 2016, la commune a fondé, avec trois autres collectivités locales, la commune nouvelle d'Essarts-en-Bocage.

     

    VILLEPERDRIX

    Dans la Drôme, les Baronnies provençales accueillent cette bourgade perchée d'une centaine d'habitants, dénommée Villeperdriz (soit le village des perdrix) dans une archive de 1529. Le mot perdrix (écrit perdriz ou perdix vers 1119) vient du latin et du grec perdix de même sens. On peut y appercevoir des vautours fauves, moines et gypaètes barbus réintroduits dans les contreforts alpins. L'association Vautours en Baronnies a, en effet, aménagé un observatoire au-dessus d'une gorge entaillant le territoire communal.

     

    CHANTEPIE

    En ILE ET VILAINE. En 1231, le registre d'une abbaye mentions pour la première fois Parrochia de Chantepie (la paroisse de Chantepie, en latin), encore appelée de Cantu Pice (du chant de la pie) vers 1330, ou Kantpig, en breton. Elle tient son nom de la pie (du latin pica), plus connue pour son jacassement que pour son chant ! La commune est restée très rurale jusqu'au début du XXe siècle, se consacrant à la production de cidre et de beurre. Aujourd'hui, peuplée de 10 000 habitants, elle appartient à la métropole rennaise.

     

    SARCELLES

    Dans le Val d'Oise. A dix kilomètres au nord de Paris, Sarcelles regroupe près de 60 000 habitants. Son nom d'origine, Cersilla, apparaît au IXe siècle. Il a donné lieu à trois explications. Il pourrait dériver du latin circellum (petit cercle ou cuvette) en référence à la forme du terrain ou aux cerceaux des tonneaux de vin.  La vigne a, en effet, longtemps été florissante en Ile de France. Ou est-ce le souvenir du premier occupant, le Romain Cercellus ? Enfin d'autres spécialistes proposent de rattacher ce nom à celui de la sarcelle (appelée cerdedula au Moyen-âge), un petit canard sauvage des régions tempérées ???

     

    Des noms bien poétiques pour ces communes qui cultivent leurs différences, et ils ont bien raison.

    L'orage gronde, mais l'eau oublie de tomber sur le village. Nous avons un grand rocher, comme une falaise, qui certainement fait barrage; et parfois c'est bien dommage. Les températures ont du mal à baisser. La nuit a encore été très pénible... Ce matin, le vent souffle et fait circuler l'air, ce qui va déjà faire beaucoup de bien.

    Attendons et nous verrons.

    Je vous souhaite une bonne journée.

    Partager via Gmail

    8 commentaires
  • LES CENSURES DES LUMIERES

    Le petit mémo lettres

    LES censurés des lumières

    VOLTAIRE a pris un pseudo

    HOMME DE LETTRES Né François-Marie Arouet, Voltaire a fortement marqué le XVIIIe siècle avec d'autres philosophes "éclairés". Mais il a aussi goûté plusieurs fois au déplaisir de la Bastille...

    Résultat de recherche d'images pour "VOLTAIRE images"

    Considéré comme l'un des chefs-d'oeuvre de Voltaire, Candide ou l'optimisme, conte philosophique raconte les mésaventures à travers le monde d'un jeune naïf ne se départissant jamais de son optimisme malgré les pires tourments (tremblements de terre, maladie, violence...) Pour contourner la censure, ce plaidoyer contre la guerre, l'intolérance et l'obscurantisme, est d'abord édité à Genève en 1759 (où réside alors le philosophe, interdit de séjour à Paris). Voltaire pour brouiller les pistes, le signe sous le pseudonyme de docteur Ralph. Vendu alors à 20 000 exemplaires dans toute l'Europe, ce livre sera réédité vingt fois du vivant de l'auteur.

     

    MONTESQUIEU un faux traducteur

    Toute l'oeuvre littéraire de ce baron, avocat de formation, conteste la monarchie absolue. Pourtant, ce sont ses Lettres Persanes, publiées en 1721, à Amsterdam, qui lui attirent les foudres de la censure. L'auteur a alors 32 ans et prétend en être le simple traducteur, mais il est vite démasqué. Ce roman épistolaire rassemble 161 lettres fictives de deux voyageurs persans racontant leur périple en Europe à des amis restés au Pays. Il s'agit, en réalité, d'une critique des moeurs, de la religion et de la royauté française. Le texte est mis à l'index par l'église catholique, c'est à dire inscrit sur la liste des ouvrages prohibés dont la simple lecture est interdite aux fidèles.

    Résultat de recherche d'images pour "MONTESQUIEU images"

    BEAUMARCHAIS interdit à la cour

    PIECE COMIQUE EN 5 ACTES, La folle journée ou le Mariage de Figaro est publiée en 1778 par Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais, alors âgé de 46 ans. Elle met en scène les tribulations d'un valet de chambre d'un conte tyrannique, qui restaure le droit de cuissage. Mais c'est d'abord une oeuvre subversive, comme en témoigne la scène du célèbre monologue  de Figaro mêlant revendications sociales et griefs portés par le peuple contre les privilèges d'une aristocratie corrompue. La censure interdira la pièce à la cour. Elle ne sera jouée qu'en 1784 au théâtre de l'Odéon, remportant un triomphe. Beaucoup y voient les prémices de la Révolution française dans laquelle s'investira l'écrivain au début.

    Résultat de recherche d'images pour "BEAUMARCHAIS  images"

    Une ou, pardon, des pages d'histoire très intéressantes. Encore aujourd'hui, des textes sont parfois censurés, pour être rétablis ensuite. Certains chanteurs en ont fait les frais à plusieurs reprises.

    Je vous souhaite une bonne journée, à l'abri derrière les volets, ou bien dans la piscine.

     

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  • PRENOMS DE STARS D'HOLLYWOOD

    Rita, la déesse de l'amour

    Deux films tournés peu après la Seconde guerre Mondiale, Gilda et la Dame de Shanghaï (réalisé par son mari Orson Welles), ont suffi pour faire de Rita Hayworth une icône du cinéma mondial, une femme fatale à la grâce animale. 

    On célèbre cette année le centenaire de Margarita Carmen Cansino, née en 1918 à New York et décédée en 1987 dans la même ville. Pour le grand écran, à la demande des producteurs  l'Hispano-Américaine a raccourci son prénom (signifiant perle, en latin et non pas Marguerite) et pris le nom de sa mère.

    Résultat de recherche d'images pour "Rita Hayworth Images"

    Greta, la Divine à la voix rauque

    Elle s'est retirée en pleine gloire en 1941, après la Femme aux deux visages, de Georges Cukor. Puis elle a vécu sur son Olympe new-Yorkais près d'un demi-siècle. La Divine  justifie bien son surnom ! La Suédoise Greta (diminutif de Greta Lovisa Gustafson), dite Greta Garbo, est l'une des rares actrices à avoir conservé son rang de star en passant du cinéma muet au parlant à la fin des années 1920, malgré une voix étrangement rauque et une pointe d'accent nordique.

    Résultat de recherche d'images pour "Greta Garbo images"

    Marilyn, un mythe moderne

    Le seul prénom de Marilyn évoque l'un des grands mythes du XXe siècle. Pourtant, l'actrice née à Los Angeles en 1926 a été baptisée Norma Jeane. A l'âge de 20 ans, la starlette sur papier glacé se lance dans le cinéma. Les studios lui suggèrent son nouveau prénom (formé de Mary et de Lynn ou Marie-Line en Français) en raison de sa ressemblance avec Marilyn Miller. 

    Cette danseuse et actrice blonde, aujourd'hui bien oubliée, a été immensément célèbre jusqu'à son décès en 1936 à l'âge de 37 ans. Lorsqu'elle adopte ce prénom, Marilyn Monroe ne se doute pas qu'elle deviendra aussi Madame Miller en épousant le dramaturge Arthur Miller en 1956 et qu'elle décédera presque au même âge que Marilyn Miller !

    Résultat de recherche d'images pour "Marilyn Monroe images"

    Ava la beauté empoisonnée

    Le prénom d'Ava Gardner la prédisposait à jouer les vamps sur grand écran ! Il vient de l'hébreu Hawwah (Eve). L'Ancien Testament la présente comme la première femme - et la première tentatrice. L'actrice connaît son plus grand succès dans la Comtesse aux pieds nus, tourné au côté d'Humprhey Bogart, où elle incarne une star d'Hollywood qui finit tragiquement. Un rôle qui fait écho à sa propre vie à sa fin de carrière chaotique.

    Résultat de recherche d'images pour "Ava Gardner images"

    Marlene, l'ange blond

    Née à Berlin en 1901, l'Allemande Marie Magdalene Dietrich contracte son prénom en Marlene dès l'enfance. Dans les évangiles, Marie-Madeleine apparaît comme la plus fidèle disciple de Jésus, peut-être même, sa compagne secrète. En 1930, Marlene Dietrich incarne une chanteuse de cabaret envoûtante dans l'Ange Bleu- son surnom pour l'éternité. A la même époque, elle s'engage contre le nazisme. Après son installation à Hollywood, elle fait figure de femme fatale du cinéma américain, rivale de Greta Garbo.

    Résultat de recherche d'images pour "marlene dietrich images"

    -:-:-:-:-:-

    Des stars inoubliables en effet, et toutes tellement jolies ! De beaux prénoms en l’occurrence...

    Je vous souhaite une très belle journée

    Partager via Gmail

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique