• Bonjour du Vendredi

    Un petit bonjour rapide.

    Du soleil, du soleil, encore et encore. Il est bon à cette époque, avant d'être en période où il nous écrasera trop... et où, inversement on cherchera à s'en protéger.

    Les pollens sont à l'attaque, je les sens à chaque respiration. Ici ce sont les cyprès le plus gros problème, après toutes sortes d'essences aussi, et très bientôt les platanes très allergisants. 

    Mais avec de bonnes inhalations d'huiles essentielles on arrive à contrer en partie tout au moins.

    Je vous souhaite une bonne journée

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  • MILLET

    MILLET  L'AMOUR DE LA TERRE

    BIBLE

    Dans le calme de son atelier, un espace baigné de lumière situé à Barbizon (à une dizaine de kms de Fontainebleau), Millet compulsait souvent une énorme bible en latin illustrée. Les textes sacrés nourriront une grande partie de l'oeuvre imposante de cet artiste très pieux.

    LA HAGUE

    Né en 1814 à Gruchy, dans la région de la Hague (Manche), Jean-François Millet est l'aîné d'une grande fratrie issue d'une famille de paysans aisés.

    Sa maison natale, reconstruite à l'identique, se visite aujourd'hui. 

    Jusqu'en 1834, le jeune garçon s'imprègne des atmosphères rurales. 

    Son oncle, un curé lettré, lui enseigne la Bible, le Latin et lui fait découvrir la poésie.

    Doué en dessin, le jeune homme se forme à Cherbourg où il reçoit une bourse qui lui permet d'intégrer les beaux arts, à Paris. 

    Après un retour prématuré à Cherbourg où il vit de ses talents de portraitiste, il repart tenter à nouveau sa chance à Paris. Sa carrière décolle enfin au Salon de 1848. Il a alors 34 ans.

    PAYSAN

    Première oeuvre marquante inspirée par le travail paysan, Le vanneur (1848) montre un ouvrier en train de nettoyer les grains de blé de leurs impuretés. Pour la première fois, un artiste glorifie l'esthétique de la paysannerie avec un réalisme cru. Millet se met à représenter des tondeuses de moutons, des batteurs de sarrasin, des moissonneurs au repos...

    Dès 1849, il s'installe à Barbizon, village de Seine-et-Marne prisé par les peintres, où il produira les tableaux les plus connus, jusqu'à sa mort en 1875.

    Résultat de recherche d'images pour "images MILLET LE vANNEUR"

    ANGELUS

    Au lin, le clocher sonne la prière de l'angélus, dont les premiers mots sont "Angelus Domini",. Le temps est suspendu, l'heure est au recueillement. "(...) Je l'ai fait en pensant comment en travaillant (...) dans les champs, ma rand-mère ne manquait pas, en entendant sonner la cloche, de nous faire arrêter notre besogne pour dire l’Angélus pour ces pauvres morts" a écrit le peintre dans une lettre.

    Résultat de recherche d'images pour "images MILLET L'Angelus"

    GLANEUSES

    Dos cassé, regard rivé au sol, trois glaneuses au premier plan ont reçu l'autorisation de ramasser les épis de blé oubliés dans les champs tout juste moissonnés. Il faut faire vite : elles ont jusqu'au coucher du soleil pour rassembler ces maigres gerbes. 

    Le mouvement juxtaposé des trois femmes exprime l'âpreté de la tâche ; se baisser, ramasser, se relever, tout cela généralement sous la surveillance d'un régisseur à cheval.

    Les glaneuses (1857) incarnent avec force et dignité le prolétariat rural opposé à l'abondance des propriétaires fonciers, laquelle est symbolisée par les meules volumineuses que l'on voit au loin.

    Résultat de recherche d'images pour "images MILLET Les glaneuses"

    J'aime beaucoup les peintures de Millet. La maman d'Isabelle habite Barbizon et j'ai déjà visité...

    L'art nous aide à vivre, lorsque nous le créons, mais aussi lorsque nous le regardons ou l'écoutons.

     

    Soleil est là, Dieu que ça fait du bien !

    Je vous souhaite une bonne après-midi.

    Partager via Gmail

    7 commentaires
  • C'EST TENDANCE

    SNAPPER

    Le mot anglais snap signifie "bruit sec, craquement ou cliché photographique".

    L'application gratuite Snapchat (littéralement "bavardage en photos"), très populaire auprès des jeunes, permet d'envoyer des clichés et des vidéos dont la durée de vie n'excède pas quelques secondes.

    Fascinés par leur téléphone intelligent, certains accrocs passent des heures à snapper tous azimuts.

    Ils ont craqué...

    -:-:-:-:-

    Je suis allée chez mon médecin pour ma consultation mensuelle, puis une fois en route, j'ai fait les courses.

    Il fait enfin un vrai beau temps et Dieu que c'est agréable !

    Je vous souhaite une bonne fin de journée

     

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  • DANS LE DICO 2018

    Dans le dico 2018 apparaissent de nouveaux termes, comme chaque année

    Aujourd'hui on retiendra

    Ibrahim Maalouf

    fils d'un trompettiste et d'une pianiste, ce trompettiste franco-libanais de 37 ans est un touche à tout. Il collectionne les prix dans les concours internationaux. En dépit de son talent, il hésite à devenir musicien.
    Professeur de trompette et d'improvisation, il enregistre parallèlement huit albums studio où il mélange jazz, rock et musique orientale, tout en composant des musiques de films. Il n'a donc pas été pistonné pour entrer dans le Robert 2018 !

    -:-:-:-:-

    Et puis un verbe barbare, tiré de l'anglais bien sûr :

    Googliser

    La toute puissance de google a gagné le langage courant, et le Robert 2018 s'en fait l'écho pour les 20 ans de la firme. 

    Fondé en 1998 aux Etats-Unis par Larry Page et Sergueï Brin, le moteur de recherche  sur internet détient un quasi-monopole grâce à la pertinence de ses résultats.
    Il a donné le verge "googliser" soit "rechercher des informations (...) avec un moteur de recherche".

    Google est issu de googol, désignant le nombre 1 suivi de cent zéros.

    -:-:-:-:-

    je ne sais pas si ce mot sera autorisé au scrabble, cela vaut la peine de se renseigner.

    Le ciel est voilé, espérons que le soleil transperce ce voile pour assainir nos maisons, et nos idées.

    Hier j'ai fait un loto, j'ai gagné une quine : ouf ! cela faisait longtemps !

    1)Une pendule de cuisine un peu grande à mon goût, mais je l'ai mise en place aussitôt car mon fils aîné se plaignait que l'autre faisait du bruit. Il entendait le tic-tac. Moi je n'entendais plus rien de ce côté là depuis longtemps.

    2) une bouteille de champagne

    3) une bouteille de vin

    4) un kit blue tooth pour la voiture. Mais je n'en aurai pas besoin, alors j'hésite : Vais-je le mettre en vente, ou le donner à mon fils (peut-être en a-t-il déjà un).

    5) un chou que j'ai vite donné à mes voisins de jeu, car interdit avec les anticoagulants. Et vu, les tortures régulières de mon ventre, c'est totalement exclus.

    Bref, cela fait toujours plaisir de repartir avec des cadeaux.

    Je ne sais pas s'il y aura d'autres lotos, la saison se termine... Je trouve qu'il n'y en a guère eu cette année et c'est dommage parce que c'est une bonne distraction pour les personnes âgées, qui, ce jour là peuvent au moins voir du monde.

    Je vous souhaite un bon lundi.

    Ne googlisez pas trop...

    Partager via Gmail

    7 commentaires
  • PAROLES DE PUB 5

    "FROID, MOI ? JAMAIS !"

    Ce célèbre slogan, lancé en 1971, nous rend nostalgique et l'on ne peut s'empêcher de chantonner sur l'air du spot TV :

    "Damart Thermolactyl", noms de la marque et de la fibre aux propriétés tribo-électriques.

    Cette dernière est inventée, en 1953, à Roubaix. En 1957, ils ouvrent leur premier magasin à Paris, et lancent une gamme de lingerie appelée Damart, en référence à la rue Dammartin à Roubaix où était située l'entreprise familiale. 

    Trois autres slogans verront le jour. Mais c'est celui-ci qu'on retient...Pour nier de façon ironique notre frilosité.

    Résultat de recherche d'images pour "image pub damart thermolactyl" 

    Ce slogan m'est resté, et cet hiver, j'avais si froid que j'ai fait l'achat de plusieurs articles de la marque. Il y a force 1,2,3,4...

    C'est vrai que c'est un atout chaleur, mais ça ne résout pas tout.

    Un autre point positif, au moins c'est Français... Et cela compte !

    Ce matin au réveil, pluie encore.

    Hier après-midi il y a eu un peu de mieux... Espérons que ça se lève aussi aujourd'hui. Car malgré le printemps je continue à utiliser mes damarts... Et on aimerait bien alléger les tenues, les rendre plus printanières...

    Bof, tout ce qu'on voudrait, hein ! C'est du vent, on prend ce qu'il vient...

    Bon weekend

    Partager via Gmail

    9 commentaires
  • PAROLES DE PUB 4

    "T'as le sourire COLGATE"

    Le sourire colgate désigne une dentition parfaite et éclatante de blancheur. 

    A l'image de celui qui vante le dentifrice Colgate dans ses spots publicitaires.

    Résultat de recherche d'images pour "image pub homme sourire colgate"

    Il peut être mis en concurrence avec le sourire Ultrabrite de la marque de pâte dentaire blanchissante.

    Elle met en scène en 1981, une remarquable publicité, un homme qui plonge d'une falaise pour récupérer, entre ses dents étincelantes, un oeillet.

    Résultat de recherche d'images pour "image pub sourire ultrabrite"

     

    De belles dents blanches comme celles-là, quelle merveille ! 

    Tout le monde n'a pas cette chance et le dentifrice n'y joue pas souvent grand chose. Par contre il évite les caries, et les infections diverses de la bouche. La couleur des dents est variable suivant les individus, et peut avoir été changée aussi par les antibiotiques.

    Mercredi je vous disais qu'il pleuvait mais presque pas ; dans l'après-midi tout cela a changé, ce sont des pluies très abondantes et discontinues qui sont tombées (alors tant mieux pour les nappes). Hier encore, ciel tout noir aussi bien chez moi que sur Avignon. Pour être mouillé nous avons été mouillés. Ce matin encore, il avait plu, mais je crois que c'est en train de changer. 

    ON appelle le soleil printanier de toutes nos forces. ON ne peut cependant que constater que nous héritons du temps des pays chauds. Longues saisons de pluie, longues saisons de sécheresse... Il faudrait vraiment qu'on arrête de réchauffer la terre !

    Pour le coup cela sent l'humidité partout.

    Je vous souhaite un bon vendredi.

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  • PAROLES DE PUB 3

    C'est moi qui l'ai fait

    "Ca vous plaît ?  C'est moi qui l'ai fait", ment éhontément à ses invités une Valérie Lemercier dans le rôle d'une bourgeoise coincée - personnage qui deviendra sa grande spécialité - venant de démouler un gâteau surgelé Delifrance.

    Résultat de recherche d'images pour "image pub valérie lemercier ça vous plaît c'est moi qui l'ai fait"

    C'était en 1989, et le slogan a fait du chemin au point de se banaliser aujourd'hui à l'ère du "do it yourself" (à faire soi-même).

    Image associée

    -:-:-:-:-

    Elle est trop drôle cette Valérie ! C'est un phénomène dans son genre.

    Essayons vraiment de faire nous-mêmes les petits délices, au moins nous saurons ce qu'il y a dedans...

    Je vous souhaite une bonne journée, pas trop pluvieuse, ni grise. Mais nous nous contenterons de ce que le ciel donnera. Notez bien qu'ici une bonne vraie pluie régénératrice ferait du bien à la nature.

    Le Vaucluse est toujours en grande difficulté de ce côté.

    Partager via Gmail

    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique