• LA FETE DE LA MUSIQUE TELE

    J'ai regardé jeudi l'émission de la fête de la musique sur la deux, et ma foi, j'ai passé de bons moments. C'est l'occasion aussi de découvrir de nouvelles chansons, très sensées entre autres, et de nouveaux artistes.

    Le vent a soufflé vraiment comme un forcené hier ! c'était effrayant, il y a eu des coupures d'électricité et mon ordi en a pris un coup. Ce matin, rien ne marchait plus... Les réparations ont été efficaces et c'est reparti, je souffle, car j'ai eu chaud... Sans mon ordi, mes journées sont parfois vides...

     

    Je vous souhaite une bonne journée

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • LES COULEURS DU TEMPS

    LES COULEURS DU TEMPS

    Le temps a renversé sa boite de couleurs

    Le couchant les disperse selon son humeur

    Colorant l'horizon de teintes somptueuses

    En s'arrêtant pour voir sa palette harmonieuse

    Tout devient mystérieux les sons et les couleurs

    S'estompent et disparaissent quand le temps sonne l'heure

    Les étoiles nous regardent attentives et curieuses

    Allumant une à une leur bougie lumineuse

    Et moi émerveillée seule dans ce vaste monde

    Je contemple la beauté du soir qui nous inonde

    Le peintre de la nuit a rangé ses pinceaux

    Il reviendra demain achever ses tableaux

    Madeleine MONTUPET FALCE poème protégé par copyright

    POETE DE L'AMITIE DIJON

    -:-:-:-:-

    Elles sont belles ces couleurs du temps n'est-ce pas !

    C'est vrai qu'il n'y a pas de plus joli tableau que celui de la nature. Cela change sans cesse.

     

    Je vous souhaite une bonne journée

     

    Partager via Gmail

    9 commentaires
  • C'était HIER SOIR

    MUSIQUE EN FETE AU THEATRE ANTIQUE D'ORANGE

    Pour cette huitième édition, Cyril FERAUD  (FRANCE TELEVISION) et Judith CHAINE (FRANCE MUSIQUE) ont présenté la soirée en direct du théâtre antique d'Orange. Peut-être en avez-vous regardé au moins une partie ?

    Airs d'Opéra, d'Opérette, comédies musicales, musique traditionnelle, chanson française... Plus de 200 musiciens et artistes se sont succédé  pour des moments de convivialité, d'émotion et d'excellence.

    avec :

    Avec Kévin Amiel, Fabien Barcelo, Sara Blanch  Freixes, Jean-François Borras, Ambroisine Bré, Hélène  Carpentier, Nicolas Cavallier, Chloé Chaume, Fabienne Conrad,  Karine  Deshayes, Aude Extremo, Christian Helmer, Irakli Kakhidze, Armelle  Khourdoïan, Florian Laconi, Moises Ordonnez, Amélie Robins, Erwin  Schrott, Florian Sempey, Philippe Talbot, Jean Teitgen, Valentin Thil,  Béatrice Uria Monzon, Blerta Zhegu…Salvatore Adamo et un hommage à Maurane.

    Et l’orchestre régional Avignon Provence, l'orchestre de Cannes, Provence-Alpes, Côte d'Azur , les artistes du Choeur de Parme, La maîtrise des Bouches du Rhône, la maîtrise Opéra Grand-Avignon, Le ballet de l'opéra d'Avignon.

     

    -:-:-:-:-:-

    Bien sûr, vu mon état, je ne peux plus assister à cette magnifique manifestation de la Musique qui s'éternise tard le soir. Mais, ma soeur de Valence venait avec les bénévoles de son Association. Elle arrivait vers 18 heures et avait une bonne heure de quartier libre ; Je me suis donc rendue à Orange pour passer ce moment avec elle avant le grand événement.

    Ensuite, je suis rentrée et me suis contentée de regarder l'émission dans mon fauteuil.

     A 23 heures mon lit n'en pouvait plus de m'attendre et mes yeux se fermaient, j'ai donc éteint le récepteur et suis allée offrir à mon corps le repos qu'il demandait... Déjà j'avais vu profité de beaucoup de moments merveilleux.

    C'était une merveilleuse journée chaude et ensoleillée et ils n'ont sûrement pas eu froid dans les gradins de pierre à ciel ouvert ; c'était tout à fait le temps favorable pour une telle manifestation !

    Troisième jour consécutif où nous allons profiter d'un vrai soleil d'été, même si d'un coup, nos corps doivent s'habituer à ce changement radical de température et aux habitudes prises avec le temps médiocre qui s'est éternisé....

    -:-:-:-:-:-

    Vive l'été, mais lui, normalement il dure quelque temps, nous aurons donc l'occasion de le fêter comme il se doit.Je n'aurais pas voulu manquer de discuter avec vous de cette magnifique fête, dans ce théâtre que Louis XIV appelait le plus beau fief de son royaume... (le théâtre antique d'Orange).

    Passez une excellente journée.

    Partager via Gmail

    7 commentaires
  • HISTOIRE DE CHANSONS

    DANY BRILLANT en tournée avec son nouvel album

    C'est l'amour 2018 qui rend heureux Dany Brillant

    Quatre ans après le Dernier Romantique, un opus sentimental tout "slow" , le charmeur de Suzette renoue avec sa fibre rythmique maison.

    Il passe même la surmultipliée avec des titres "50% rock, 50% swing, dont c'est l'amour qui rend heureux résume la philosophie.

    (je n'ai pas compris la construction de cette phrase ! il passe même la surmultipliée... J'aurais supposé il pense même la surmultiplier... mais ça veut sûrement dire autre-chose...)

    Digne de son maître Aznavour, il en conclut  que "c'est un jeu dangereux", mais que on n'a rien trouvé de mieux". 

    A 52 ans, costume sombre, col ouvert et guitare bien en mains devant l'orchestre, on le voit dans le clip enregistrer la chanson sous la direction d'une jolie fille. Et déjà en studio comme dans les rues, tout le monde danse...

    -:-:-:-:-

    On connaît ces morceaux inoubliables, et moins les anecdotes et les petits secrets qui ont pu entourer leur création.

    SI J'ETAIS UN HOMME DIANE TELL

    1980

    A 20 ans à peine, la chanteuse a déjà deux albums à son actif lorsqu'elle écrit et compose ce titre pour représenter le Canada au Festival de la Chanson Française de Spa, en Belgique.

    Malgré son choix "d'une musique plutôt douce sur un sujet  qui puisse rallier tout le monde", elle est éliminée. En France, la chanson explose 18 mois plus tard, alors qu'elle est couverte de prix aux Félix qui récompensent les meilleurs artistes québécois. Sa voix sensible a su s'imposer chez nous, notamment en 1990 dans la légende de Jimmy, comédie musicale de Michel Berger et Luc Plamondon. 

    En 2017, si j'étais un homme a été intronisée au "Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens".

    Résultat de recherche d'images pour "Diane Tell si j'étais un homme image"

    -:-:-:-:-:-

    QUAND ON SE PROMENE AU BORD DE L'EAU Jean GABIN

    1936

    C'est l'époque du Front Populaire, de la semaine de travail à 40 heures et du droit aux congés payés. Dans la Belle Equipe, le cinéaste Julien Duvivier imagine l'histoire de chômeurs qui retapent une guinguette après avoir gagné le gros lot. Il signe le texte de cette chanson sur une musique de Maurice Yvain que Jean GABIN interprète au son de l'accordéon sur les bords de Marne, à NOGENT;

    Il parcourt un pique-nique de gens humbles qui l'applaudissent, reprennent en coeur et dansent. Cette ritournelle chaleureuse va conforter l'aura naissante du trentenaire. Près de quarante ans après, en 1974, il enregistre Maintenant Je sais, monologue parlé plus que chanté, puis sa version originale, But I know, que Claude Lelouch inclura, en 1987, dans la bande originale de son film "Attention bandits".

    -:-:-:-:-:-

    D'OU VIENT ? ROSE BLANCHE

    Publiée en 1889 par Aristide Bruant, la tragique complainte de Rose, prostituée  assassinée par son "mac", a été rebaptisée Rue Saint-Vincent par le public. Avec son tempo de valse lente, elle a inspiré de nombreux interprètes, des Frères Jacques à Renaud, en passant par Cora Vaucaire, Patachou ou Yves Montand.

    -:-:-:-:-

    Au nom de la Musique et de la fête, voici un bel échantillon  de titres inoubliables.

    Nous avons le soleil, et Dieu que ça fait du bien. Le mistral semble quand même bien s'adoucir, tant mieux, car par moment, malgré le soleil, nous avions froid...

    Les moustiques tigres ne se privent pas de fêter la chaleur, ils m'ont bouffé la main cette nuit, et comme je fais des allergies énormes à leur piqûre, c'est un peu compliqué... Heureusement j'ai de quoi palier...

    Les plaquettes et les insecticides sont loin d'être efficaces à 100 %

     

    Je vous souhaite une bonne journée

    Partager via Gmail

    8 commentaires
  • LE VENT, LE CRI

     

    Ecoutez cette musique joyeuse et douce.

    J'ai peu de temps aujourd'hui, passez une bonne journée

    soleil va briller je crois, et comme c'est St Servais, ou St Gervais, comme vous voulez, cela promet de bien meilleures journées.

    A demain

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • MON COEUR EST UN VIOLON

    parole Mon Coeur Est Un Violon - Lucienne Boyer lyrics 

    paroles officielles ♪ Mon Coeur Est Un Violon ♪

    Mon cœur est un violon
    Sur lequel ton archet joue
    Et qui vibre tout du long
    Appuyé contre ta joue
    Tantôt l'air est vif et gai
    Comme un refrain de folie
    Tantôt le son fatigué
    Traîne avec mélancolie

    Dans la nuit qui s'achève
    Mon cœur est plein de toi
    La musique est un rêve
    Qui vibre sous tes doigts
    Sous tes doigts la caresse
    Rend mon désir si fort
    Qu'il va jusqu'à l'ivresse
    Et meurt à la fin de l'accord

    Mon cœur est un violon
    Sur lequel ton archet joue
    Et qui vibre tout du long
    Appuyé contre ta joue
    Tantôt l'air est vif et gai
    Comme un refrain de folie
    Tantôt le son fatigué
    Traîne avec mélancolie

    Et vibrant à l'unisson
    Mon cœur est un violon...

     

    Depuis le début du mois je vous fais écouter cette chanson que j'aime beaucoup. Comme il est temps de fêter la musique en voici donc les paroles. C'est une très vieille chanson, ma foi bien interprété par Demis Roussos. Je dois dire que dans les vieilles chansons qu'il avait enregistré avant son départ, peu sont à la hauteur... Mais celle ci, oui... Et ce sont les souvenirs de maman qui jouait du violon.

     

    Je vous souhaite une bonne journée

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • NOIR DE MONDE

     

    "JE SUIS NOIR DE MONDE"*

    Mille horizons neufs s'ouvrent en moi le matin

    Je me vois au Fiordland sous un nid de gorfous

    Et prendre en même temps le vieux train pour Cordoue

    Nul besoin de dollars, je voyage sans fin

     

    Certains, se croyant seuls, appellent au secours

    Nourrissent l'obsession de tel ou tel recours

    D'autres ont l'esprit noué, l'attitude servile

    Seule, je suis noire de monde, en moi grouille une ville

     

    Et je saurai aimer comme on aime à quinze ans

    Tel un rameau nouveau qui va multipliant

    Tant de vies sont en moi comme bulles à champagne

    Je bois à l'infini, mes rêves m'accompagnent

     

    Partout souffrent les hommes abrutis par des fous

    N'ajoutons pas les pleurs, les rancoeurs, les remous

    Vivons la liberté que seule ressuscite 

    L'ouverture d'esprit dont les tyrans s'irritent

     

    Nous sommes noirs de vie, en nous grouille le monde

    Ne nous attardons pas au rivage de mort

    Notre coeur est si grand qu'il n'existe de sonde

    Pour venir mesurer l'extension de ses bords

    Jeanne CHAMPEL GRENIER (*titre d'une chanson de Bashung)

    poème protégé par copyright

    POETE DE L'AMITIE DIJON

     

    J'adore ce poème  " en nous grouille le monde"

    Notre coeur est si grand qu'il n'existe pas de sonde

    pour venir mesurer l'extension de ses bords...

     

    Pour moi c'est de la grande poésie, c'est très profond et tellement vrai ! 

    En moi, en nous grouille une ville,  un monde...

    et je saurai aimer comme on aime à quinze ans... Nul besoin de dollars je voyage sans fin... 

    Vivons la liberté que seule ressuscite 

    L'ouverture d'esprit dont les tyrans s'irritent

     

    Je n'ai pu m'empêcher de souligner encore toute cette profondeur, cette espérance et  cette clairvoyance inouïes dont nous avons tellement besoin. Besoin surtout de prendre conscience de ces vies qui sont en nous.

    Laissons nos esprits, nos âmes s'ouvrir et se développer...

     

    Et pour clore tout cela, BONNE FETE A TOUS LES PAPAS. Que votre journée soit belle.

    NOIR DE MONDE

    Partager via Gmail

    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique